Spurs

Les Spurs auraient donc limite découvert l’envie de départ de Kawhi Leonard… via les réseaux sociaux ?

Kawhi Leonard
Source image : Twitter

La saga Kawhi Leonard est la plus folle du moment, et il faut dire que les éléments choquants tombent comme des cerises au printemps. Maintenant, c’est la façon dont les Spurs ont découvert les récentes news qui choque.

Dans le genre franchise modèle qui gère tout son business en interne et ne laisse aucune force négative pénétrer dans ses camps, les Spurs sont très bien placés. On pourrait même affirmer sans problème que sur les vingt dernières années, ils étaient premiers du classement et sans grande discussion possible. Tout se passe et se passait derrière des portes blindées, family business comme le répète souvent Gregg Popovich, et on se retrouvait devant une machine qui avançait tout droit en contrôlant au détail près ce qui se passe dans ses rouages. Sauf que dans le cadre de l’affaire Leonard ? C’est tout l’inverse qui semble se produire, avec un dysfonctionnement troublant, des prises de position intrigantes et des nouvelles à peine croyables du point de vue des Spurs. Ce vendredi, Adrian Wojnarowski d’ESPN et d’autres partenaires ont annoncé que Kawhi Leonard veut quitter San Antonio. Cette info, prise elle seule, a fait l’effet d’une bombe. Mais c’est dans la manière et l’initiative derrière cette news que de nombreux sourcils se sont froncés, afin de savoir qui pouvait tirer des ficelles. Pourquoi se poser ce genre de question ? Tout simplement car Kawhi et les Spurs ne se sont toujours pas parlés. Donc si San Antonio a découvert comme nous cette information… c’est par la plus grande des portes, c’est-à-dire celle des médias et des réseaux sociaux. Sale ambiance pour le management de R.C. Buford, qui pourrait voir en cette méthode un clair message envoyé par le camp de Kawhi Leonard, forçant un transfert du joueur avant même qu’il n’ait pu discuter avec Pop. Sam Amick de USA Today et Michael C. Wright de chez ESPN ont nourri la piste en ce sens.

On m’indique que les Spurs n’ont pas reçu ce message de la part de Kawhi. Voir son camp choisir de passer par les réseaux sociaux et les médias est bien un signe du fossé qui existe entre les deux camps.

J’ai parlé à un membre officiel et bien placé des Spurs, qui m’a dit que la franchise n’a pas été informée de son envie de départ (pour le moment, apparemment). Ce qui pourrait arriver par la suite.

Si la planète basket s’affole ce vendredi soir sur l’info du Woj, pendant que les Spurs trient leur paperasse et découvrent la même info en mode bombe H, paye la violence de la situation. Plus les jours passent, et plus ce dossier Kawhi Leonard prend des proportions qu’on n’aurait jamais pu imaginer. Le joueur et sa façon de se conduire depuis le premier jour, la franchise et sa façon de traiter les joueurs depuis le premier jour, comment peut-on en arriver là ? Toutes les options sont possibles, à partir du moment où Chris Haynes de chez ESPN parle de sentiment de « trahison » ressenti par le camp Leonard, c’est qu’il y a des choses qu’on ne sait pas et qui pourraient ressortir avec déflagration dans très peu de temps. Mais il faut aussi garder en tête le fait que les Spurs ne sont pas irréprochables, eux qui pourraient tout à fait indiquer qu’ils n’ont eu aucune info de la part du joueur pour le mettre dans une situation des plus hardcore. Car c’est bien de cela dont il s’agit aujourd’hui, lequel des deux camps va en quelque sorte repartir avec une image « propre » ? Envoyer de la boue sur la bagnole de Kawhi, c’est aussi se dédouaner de toute responsabilité et pointer du doigt un joueur qui n’aurait pas prévenu sa franchise avant d’annoncer ses intentions. Et vu comment la franchise texane va en chier pour monter un potentiel transfert du joueur, c’est peu dire si les éléments qui tombent en ce moment foutent un boucan énorme en NBA.

C’est un fait, les Spurs et Kawhi Leonard ne se sont pas vus. Ils n’ont pas discuté de prolongation de contrat ou de potentielle envie de départ. Par contre, le camp de Kawhi a très probablement indiqué aux puissances médiatiques qu’il était temps de partir, pour forcer un transfert. En attendant de nouvelles infos, mettez votre casque et préparez-vous pour la suite…

Source : USA Today / ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top