Kings

Harry Giles mis au placard par les Kings jusqu’en janvier : genoux en mousse, on va solidifier tout ça

Harry Giles

Ils disent qu’il a plus de genoux, on dit qu’on voit bien le rapport.

source image : youtube

Il était l’une des nombreuses raisons de sourire cette saison pour les fans des Kings mais ces derniers devront finalement être patients. Et si vous n’êtes pas content, on vous laisse taper “Greg Oden” sur Google et chercher “patience” dans le Larousse.

Certains rookies sont attendus au tournant dès cette saison et d’autres sont plutôt à caser dans la catégorie “potentiels”. C’est le cas d’Harry Giles, quasi-homonyme d’un ancien chanteur des One Direction mais beaucoup plus athlétique tout de même. Drafté en vingtième position par les Kings, l’ancien intérieur des Blue Devils de Duke est aussi connu aujourd’hui pour les promesses liées à son nom que pour ses genoux fragiles et la franchise californienne a donc décidé de trancher dans le vif en mettant son gamin au repos forcé jusqu’en janvier. Ils disent qu’il a plus de genou, il dit qu’il voit pas le rapport, mais il comprendra vite que c’est pour son bien.

Avec un secteur intérieur bien chargé (Zach Randolph, Kosta Koufos, Willie Cauley-Stein, Skal Labissiere, Georgios Papagiannis), les Kings ne prendront aucun risque avec un gamin de 19 ans déjà opéré trois fois en quatre ans et ont donc décidé de diriger leur jeune pépite vers un programme spécifique qui lui permettra de renforcer ses genoux, tout en continuant de s’entraîner sans risquer de twister après s’être retrouvé en défense sur James Harden. Les cas de carrières gâchées à cause de genoux qui grincent ou de chevilles qui pètent tous les deux mois sont trop nombreux et le front office de Sacto n’est pas vraiment dans une recherche immédiate de résultat… alors on ne prend pas de risque et la décision est louable et va dans le sens du petiot qui se mord peut-être les lèvres aujourd’hui mais qui dira, on l’espère, merci à la science dans quelques mois/années.

Il faudra donc se contenter de D’Aaron Fox et Justin Jackson au rayon des rookies chez les Kings… et c’est déjà pas mal. Pour Harry Giles il suffira d’être patient, avant, qui sait, de venir lâcher sa rage et sortir la boîte à highlights en janvier. Don’t worry guy, nous on sera toujours là.

Les visiteurs ont tapé :


1 Comment

1 Comment

  1. VinceR

    7 octobre 2017 à 18 h 58 min at 18 h 58 min

    il y a coquille article référencé aux NY knicks…

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top