Kings

Pas de basket pour Harry Giles cette saison : on joue la prudence à Sacramento

Harry Giles

Attention, fragile !

Source image : Youtube

La nouvelle est tombée dans un communiqué officiel des Kings. Si vous attendiez les grands débuts d’Harry Giles en NBA, sachez que ce n’est pas pour tout de suite. Ce sera même pour la saison prochaine. Rien de grave, juste une mesure de précaution pour un joueur très fragile.

Dans ce communiqué, les Kings précisent, que depuis quatre mois, l’ailier-fort se soumet à des exercices afin de renforcer son genou. Selon les derniers examens, il est totalement guéri et en pleine forme. Cependant, vu la saison galère dans laquelle sont embarqués les Kings, rien ne sert de précipiter le retour du colosse (2m11 pour 109 kilos) aux pieds d’argile. Etant donné que la franchise a activé le mode tanking : elle prévoit notamment de ne plus faire jouer ses vétérans cette saison afin de donner du temps de jeu aux jeunes. Elle en profite aussi pour faire travailler Giles individuellement. Le rookie drafté en vingtième position cet été participe donc à des workouts individuels pour améliorer sa force et prévenir une nouvelle rechute.

Pourquoi les Kings ont si peur de le faire jouer ? Afin de le comprendre il faut revenir sur l’historique du bonhomme. Avant sa saison moyenne à la fac qui lui a valu ce pick numéro 20 à la Draft, Giles était un tueur au lycée. Dès sa deuxième année, il a malheureusement testé la rupture des ligaments croisés au niveau du genou gauche. À peine revenu, c’est le ligament de son genou droit que se déchire. Après une nouvelle intervention au genou gauche il se présente à la Draft 2017 et c’est comme ça qu’on passe d’un top potentiel Top 5 à la vingtième position. On comprend mieux pourquoi les Kings font gaffe avec leur nouveau jouet. Car aussi fragile soit-il, le gamin a du basket et s’il parvient à revenir correctement, il pourrait être un vrai steal de la part des Kings. Son association avec De’Aaron Fox, autre joueur issu de la cuvée 2017, donne l’eau à la bouche. Si Giles devient un joueur de bon niveau, Sacramento qui disposera vraisemblablement d’un pick élevé en 2018 pourrait devenir une équipe qui compte dans le futur.

Si vous souhaitiez voir Harry Giles en action, il faudra prendre votre mal en patience. Le management de Sacramento au cœur d’une saison d’ores et déjà flinguée ne prendra aucun risque avec l’ailier-fort aux genoux en cartons. Son retour est prévu au plus tôt, pour la Summer League cet été à Las Vegas.

Source texte : Barstool Sports

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top