Bulls

Kris Dunn pourrait manquer la reprise : le doigt a tourné cette nuit, comme le karma des Bulls depuis trois ans

Fred Hoiberg

Gneh.

source image : youtube

Tout allait bien dans le meilleur des mondes, les Bulls avaient tapé les Bucks cette nuit et s’annonçaient de ce fait comme un trouble-fête à l’Est grâce au talent de Justin Holiday et Bobby Portis. Pas de chance pour Fred Hoiberg, la saison démarrera finalement avec un cadre au repos, puisque le petit Kris Dunn s’est pris les doigts dans la port et devra vraisemblablement observer au moins deux semaines de repos.

Chers fans des Bulls, oubliez les deux premières phrases de l’intro et resservez-vous un verre. Une défaite de presque cinquante points face aux Mavericks avant-hier, ça c’était pour l’avant-goût d’une saison qui s’annonce bien difficile dans l’Illinois. Et la première des mauvaises nouvelles n’a pas traîné pour tomber puisque c’est donc Kris Dunn qui devra rendre visite au doc aujourd’hui après s’être retourné un doigt cette nuit face aux Bucks. Annoncé comme le probable titulaire à la mène des Bulls jusqu’à ce que Fred Hoiberg nous fasse don de son incompétence en calant Zach LaVine au poste 1 à son retour, l’ancien rookie des Wolves devra donc attendre un peu avant d’être le leader offensif n°1 à Chicago. Autant d’affirmations horribles dans la même phrase c’est possible, nous sommes en 2017, bienvenue à Chicago :

Fred Hoiberg a déclaré que Kris Dunn souffrait d’une luxation de l’index gauche. Il verra un spécialiste demain.

Fred Hoiberg a déclaré que Kris Dunn souffrait d’une luxation de l’index gauche et qu’il serait out au moins deux semaines.

Après l’autre star de la franchise Cameron Payne, c’est donc un autre meneur qui pète pour Hoiberg et c’est donc logiquement – ou plutôt par obligation – Jerian Grant qui pourrait se retrouver propulsé meneur titulaire à la reprise, comme Fredo l’avait d’ailleurs fait cette nuit car c’est avant tout un visionnaire. Un sacré coup de frein en tout cas à la progression annoncée d’un Kris Dunn qui devrait être grandement responsabilisé cette saison, et une nouvelle raison donnée aux fans des Bulls de saigner de tristesse à l’aube d’une saison qui pourrait être historiquement dégueulasse.

C’est donc officiel, la saison de Chicago est partie pour être une immense catastrophe. Les premiers pas de Lauri Markkanen, le retour de Zach LaVine, les embrouilles de Robin Lopez avec les mascottes, voilà les trois raisons principales désormais d’être pressé de voir jouer Chicago. C’est très maigre, mais il faudra faire avec.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top