Magic

Aaron Gordon se voit bien participer au Dunk Contest 2018 : sans drone, c’est avec grand plaisir

Bilan Magic Aaron Gordon
Source image : YouTube

Auteur d’un concours sublime en 2016 suivi par un passage atroce en 2017, Aaron Gordon se voit bien regonfler son image en effaçant le calvaire de février dernier : le Dunk Contest 2018 pourrait être son affaire personnelle.

La déception était telle qu’on s’en souvient encore, comme si c’était hier. Boosté par une hype immense, notamment après avoir poussé Zach LaVine à sortir ses plus beaux tricks à Toronto, l’ailier d’Orlando avait le public dans sa poche et une première couronne à récupérer. Elle était là, posée devant lui, avec son nom limite gravé dessus. Tout ce qu’il fallait, c’était assurer le show avec des trucs faisables, pour que les juges suivent la foule et donnent le titre à Gordon. Malheureusement, tout le contraire se produisit, avec un fail immense devant un public désabusé, donc un concours globalement flingué à cause de cette contre-performance. Aaron passait, en l’espace d’une heure, du statut de dunkeur attendu par la planète entière à celui de cible idéale pour du lancer de grille-pain à la gueule. Triste changement de fortune pour un garçon qui voulait juste réaliser un rêve de gosse avec un drone, rêve qui se transforma donc en cauchemar, pour lui comme pour nous. Mais confiant depuis longtemps, l’animal ne baisse pas la tête. Bien au contraire, après avoir géré sa deuxième partie de saison et passé un été au top, Gordon repart à l’attaque et se verrait bien retenter sa chance à 2018 du côté de Los Angeles.

Y a-t-il quelque chose que vous auriez voulu changer au dernier Dunk Contest ?

J’aurais dû davantage m’écouter dès le début, écouter mon corps un peu plus. Je ne me sentais pas très bien, j’avais un peu mal. Je dirais que je me serais davantage écouté.

Est-ce que vous y retournerez cette année ?

Je pense que je pourrais y retourner oui, mais on verra comment les premiers matchs de la saison vont d’abord se dérouler.

Le phénomène n’est pas du genre à remettre cet échec sur une histoire de blessure, et d’ailleurs on ne l’a pas vu le faire. Ce qui était intelligent car remettre ce fiasco sur un tendon aurait servi de punchline facile pour les détracteurs publics. Non, au lieu de ça, Aaron a plutôt conservé tout ça en lui, ce qui expliquerait son envie de retenter sa chance en février prochain. Après tout, et c’est pour ça qu’il parle de voir comment les premiers matchs se dérouleront, si le type se sent en pleine forme et qu’il a envie de refermer la gueule de tout le monde, pourquoi pas ? Ce qu’il faudra d’abord gérer, et les fans du Magic peuvent sourire en le voyant, c’est la saison à Orlando. En troisième année, Gordon est censé passer un cap qui fera de lui un gros joueur dans son équipe. Pas dans la Ligue, dans son équipe, pour commencer. Libéré par l’absence de Serge Ibaka, responsabilisé par Frank Vogel après avoir vu le coach tenter son joueur à l’aile, AG pourrait faire une pure saison en tant que poste 4 polyvalent, capable de faire cavaler le Magic et redonner un peu de soleil dans le ciel d’Orlando. En tout cas, pour le Dunk Contest, Aaron n’a pas dit non et on reviendra vers lui en décembre pour savoir s’il sera définitivement de la partie.

Si Aaron Gordon arrive à effacer la désillusion de 2017, il fera un incroyable parcours dans l’histoire du Dunk Contest : quasi-gagnant, énorme perdant puis sublime vainqueur, c’est beau comme courbe !

Source : Sport Techie


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top