Raptors

DeMar DeRozan en meneur des Raptors, ça se confirme : attention à la surdose de (D)MDR

DeMar DeRozan
Source image : Facebook - Raptors

On avait déjà évoqué le sujet ici il y a quelques jours, après avoir vu Dwane Casey susurrer des idées en début de mois de juillet. Le coach des Raptors a remis ça, concernant DeMar DeRozan en meneur.

Que les fans de Toronto se préparent, car le jeu devrait être fondamentalement différent à la rentrée. Nan, on déconne, vous avez Dwane Casey en tant que coach. Mais pour continuer dans le lol, nous allons tenter de ne pas hurler de rire en découvrant les dernières déclarations du stratège à la tête des Dinos. Depuis l’élimination de son équipe en Playoffs, le coach ne cesse de parler de totalement changer son jeu et cela passerait en premier par ses porteurs de balle. Probablement séduit par le modèle James Harden à Houston, ce bon Casey voudrait accentuer encore plus le jeu dirigé par DeMar DeRozan, qui a en effet clairement progressé dans la distribution. Plus polyvalent et moins forceur sur son scoring, ou du moins dans la régularité, le All-Star a réalisé une grosse saison et l’absence de Kyle Lowry à la fin de l’hiver a donné des idées au coach local. En effet, plus on se rapproche de la reprise et plus Casey va nous parler de DMDR en premier créateur, ce qui ferait de Kyle Lowry un sacré complément. Mais tant que le mouvement de balle est plus présent, on ne va pas se plaindre quand même, si ?

“On doit avoir une meilleure mentalité générale, en ce qui concerne le mouvement de la balle, le mouvement de nos joueurs et notre spacing.

Donner la balle davantage à DeMar DeRozan en tant que meneur, afin qu’il crée et facilite le jeu. Faire en sorte que Kyle Lowry fasse tourner la balle encore plus, en écartant le jeu. On ne va pas dévoiler au grand jour nos nouveaux plans pour la saison prochaine, mais encore une fois il s’agira de passer encore plus la balle et mieux espacer le terrain, plutôt que de forcer sur du un-contre-un.”

On ne va pas dire tout ce qu’on pense faire la saison prochaine, mais sachez déjà qu’on démarre le tout de façon assez bizarre. Avec tout le respecte qu’on a pour DeRozan et ses progrès constants depuis son arrivée en NBA, difficile de trouver un joueur qui ralentit plus le jeu que lui. Créateur doué mais loin de pouvoir rivaliser avec les meilleurs du circuit, le garçon aime plutôt prendre son temps lorsqu’il reçoit la gonfle, et ses qualités principales imposent à ses coéquipiers de le regarder jouer. Quand vous grattez 8 à 10 lancers par soir, ce n’est pas uniquement par pénétration dans la raquette et contact recherché. Il y a aussi de la bonne isolation maison, en faisant sauter le défenseur pour le punir. Et à ce jeu-là, DeRozan est roi. Mais est-ce celui que son entraîneur veut proposer à la rentrée ? Là est toute la question. On ne veut pas immédiatement placer des bâtons dans les roues de DeMar (bâtons, roues, démarre, ok), mais on est quand même obligés de tirer la gueule en imaginant (1) qu’il devienne porteur de balle principal en devant (2) créer et donc quitter ses habitudes de jeu, le tout (3) dans une attaque construite par Dwane Casey et (4) que cela crée un déclic en Playoffs. Après tout, on aime se faire séduire et surprendre donc vamos comme dirait l’autre.

C’est l’été, les entraîneurs ont des plans révolutionnaires pour la reprise et tout changera en octobre. Non, évidemment. Il y aura quelques modifications, dont les minutes passées avec DeRozan en création. Est-ce forcément positif pour les Raptors ? Affaire à suivre.

Source : Sportsnet.ca

Les visiteurs ont tapé :


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top