Celtics

Isaiah Thomas en mode braquage : “je suis un joueur max, je mérite le maximum”

Isaiah Thomas

Thug life.

source image : youtube

Le lutin a décidé de braquer le coffre fort des Celtics l’été prochain. Isaiah Thomas a clairement annoncé que l’année prochaine, lorsqu’il sera un agent-libre, soit la franchise du Massachusetts lui propose un contrat max, soit il s’en ira tranquillement. La pression est du côté de Danny Ainge.

“Here comes the money”, voilà le refrain qu’Isaiah Thomas a sans doute en tête depuis le début de l’été. Le lutin des Celtics est en train de s’arracher les cheveux, qu’il n’a pas d’ailleurs, quand il voit les montants de certains transferts… En effet, avec la bombe de James Harden à 228 millions de dollars chez les Rockets, le contrat max de Steph Curry à 201 millions de dollars avec les Warriors et les rumeurs d’un contrat avoisinant les 211 millions de dollars pour LeBron James à Cleveland, comment ne pas avoir le tournis et la folie des grandeurs pour le King In The Fourth… Lui aussi se voit bien l’année prochaine avec un contrat de la sorte, car il faut dire que le petit bonhomme d’1m 75 a sorti lui aussi une grande saison avec 28,9 points, 5,9 passes et 2,7 rebonds de moyenne. En ce moment, il ronge son frein quand il sait que la saison prochaine, il va toucher seulement 6,26 millions de dollars (!) faisant de lui le meilleur rapport qualité/prix de la Ligue. Mais les Celtes n’auront pas beaucoup le choix l’année prochaine et il faudra proposer le max du max à Thomas s’ils ne veulent pas le voir quitter le Massachusetts… La planche à billets va devoir fonctionner et très vite !

Je suis un joueur max, je mérite le maximum. Nous devons juste continuer de faire le job sur le terrain et ce qui arrivera arrivera. Mais je suis content pour tous les arrières et tous les autres gars qui ont eu cet argent car ils le méritent. Mon heure viendra. Ils savent qu’ils vont devoir faire venir le camion de la Brinks. – Propos recueillis par A. Sherrod Blakely de CSN New England’s.

Danny Ainge et les Celtics sont donc dans de beaux draps… Alors qu’ils viennent de signer un contrat max à Gordon Hayward, voilà qu’I.T. évoque tranquillement son prochain très gros salaire l’année prochaine… Une chose est sûre, il sera moins conciliant sur le montant qu’un certain Kevin Durant. Boston va devoir trouver une solution, mais malheureusement avec ce contrat proposé à l’ancien ailier du Jazz, la franchise n’aura très certainement pas les moyens de donner le maximum à Thomas qui ferait de lui un agent-libre très convoité l’année prochaine. On a dû mal à se dire que Danny Ainge n’a pas un plan derrière la tête car si l’idée était de faire venir Hayward – pour renforcer l’équipe et l’amener tout en haut de la Conférence Est – pour perdre Thomas l’année suivante… il est facile d’imaginer la déception des fans de voir le lutin partir. Thomas se voit donc bien l’an prochain au même niveau que les gros salaires énoncés plus haut et une cinquantaine de millions de dollars par an seraient justes selon lui pour un potentiel MVP. En tous cas les négociations risquent d’être rudes en 2018 et si jamais il réalise une nouvelle excellente saison, Boston n’aura pas d’autres choix que de faire venir non pas un mais deux camions de la Brinks… C’est le minimum syndical pour s’offrir les services du Little Guy.

Isaiah Thomas rêve déjà de billets partout. Free agent la saison prochaine, le natif de Washington espère bien toucher le jackpot avec les Celtics. La franchise ne doit pas se tromper et la saison 2017-18 sera sûrement cruciale dans les futures négociations du contrat d’I.T. La barre des 200 millions, on arrive.

Source : CSNNE


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top