Wizards

Kelly Oubre suspendu pour le Game 4 : taper sur Olynyk, un dimanche ça te nique

Après la fristouille du Game 3, on attendait impatiemment la décision de la NBA concernant le Game 4 de ce dimanche : Kelly Oubre devra bien regarder le match en camisole, sur le côté.

Rien de très surprenant, sachant que le gamin a quand même percuté Olynyk et a failli faire tomber un arbitre dans son geste. Dès qu’on touche aux hommes en pantalon, tu te retrouves vite envoyer sur la case prison. L’ambiance était particulièrement vénère au Verizon Center avant-hier, lorsque les Wizards faisaient le taf pour recoller au score dans leur série. Un bon match de John Wall, un gros Otto Porter et une bonne gouache d’Oubre, voilà ce qu’il aura fallu pour que les Celtics craquent enfin sur leur duel avec Washington. Maintenant, il faudra faire ce dimanche sans le gaucher, qui mine de rien était capable d’apporter ses points et sa longueur de bras en sortie de banc. On ne parle pas d’un membre fondamental du cinq majeur, mais déjà que Scott Brooks transpire à haute dose quand il envoie ses remplaçants sur le terrain, faudra pas sortir le saxophone quand Brandon Jennings sera en isolation. Cette suspension nous permet aussi de lancer la série dans la catégorie barfights, sachant qu’il devrait bien en avoir 3 ou 4 à venir avant la fin de la semaine prochaine.

La très bonne nouvelle, également, c’est que le prochain match de Kelly le gaucher aura donc lieu… à Boston, où accueil des plus chaleureux lui sera réservé. On connaît bien le public de Boston, on sait que les tomates seront rangées pour éviter de lui en envoyer plein la gueule, mais les huées seront particulièrement lourdes pour le bonhomme. Pendant ce temps-là ? Olynyk pourra continuer son beau boulot lui aussi en tant que remplaçant (NDLR : des Celtics et des Hanson), en évitant de placer des écrans LCD taille 25 pouces sur les extérieurs de Washington. Car mine de rien, les actions de Kelly pousseront les arbitres à surveiller ses moindres faits et gestes à la vitesse d’un paresseux, afin d’éviter tout débordement au Verizon Center.

Allez, on se donne rendez-vous demain soir à D.C., sans Kelly Oubre mais avec Kelly Olynyk : le quota des prénoms cheum est rempli.

Source : NBA.com


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top