Raptors

Kyle Lowry rend lui aussi les armes : “ils ont LeBron, et personne ne peut réduire l’écart”

Après DeMar DeRozan, c’est Kyle Lowry qui se met à plat ventre devant LeBron James, le cyborg ayant offert une avance de trois matchs à son équipe en s’imposant à Toronto hier soir : sont pas mal ces leaders…

C’est un thème marquant cette semaine, et qui a stimulé la planète basket en pleine période de Playoffs. Se toucher ou pas sur James, quand on est son adversaire direct ? Difficile à assumer. Cependant, côté Raptors, on ne voit pas trop où est le problème en étant mené 3-0. En effet, de retour au Canada, c’est DeRozan qui avait lancé la mode en proposant 100 balles à “quiconque pouvant stopper LeBron.” Sympa pour ses potes tentant justement de défendre sur le cyborg, et sympa pour les fans qui voulaient aborder le Game 3 autrement qu’en rampant jusqu’aux orteils de LBJ. Mais puisqu’on aime bien faire les choses en duo à Toronto, c’est maintenant Kyle Lowry qui a rejoint la teuf en s’exprimant auprès de Yahoo Sports. Absent du dernier match à cause d’un gros pépin à la cheville, le meneur y est allé de sa petite touche personnelle en avouant que l’écart était juste trop grand. Bonjour la gueule des Raptors à la veille du Game 4.

“Ils ont LeBron James, c’est tout. Personne ne réduit l’écart avec lui. Mais c’est vraiment ça : ils ont LeBron, et personne ne peut réduire l’écart de niveau. Je ne sais pas quand son prime s’arrêtera, je ne crois pas que ça arrivera prochainement. Je pense qu’il va continuer à faire ce qu’il fait depuis longtemps. Mais c’est ça aussi le basket, il faut trouver un moyen de battre le meilleur. LeBron ne brise par notre esprit, mais il est juste très fort. C’est un joueur dominant, un des 5 plus dominants de l’histoire du basket.”

C’est là qu’une séparation prend place, chez les fans notamment. D’un côté, ceux qui rejoignent Lowry dans ses propos, n’ayant aucun problème à admettre la domination de LeBron sur sa série, sa conférence et son sport. De l’autre, ceux qui sont outrés par une telle posture, considérant qu’on ne peut tenir de tels propos… en plein duel avec James. Et il est vrai que du point de vue des spectateurs comme des coéquipiers, il est assez compliqué de comprendre la logique derrière ces propos. Répondre à une interview ? C’est comme ça, faut faire avec. Mais envoyer ça, la veille d’un Game 4 qui pourrait être le dernier de la saison des Raptors ? L’image, un peu exagérée certes, n’est pas impossible à dessiner en mettant Lowry et DeRozan à genoux devant LeBron. Peut-être que des compétiteurs comme Kawhi Leonard, Russell Westbrook ou Jimmy Butler (pour ne citer qu’eux) seraient dans le dénis en fonçant tête baissée sans admettre l’excellence adverse… mais c’est surtout le timing qui est troublant ici. En pleine série, tes deux meilleurs joueurs qui envoient des fleurs au monstre d’en face, pas sûr que cela arrange quoi que ce soit avant la rencontre de demain soir.

Et vous, sur quel terrain vous situez-vous ? Celui qui peut tout à fait admettre la domination de LeBron quel que soit le contexte, ou celui qui refuse de telles sorties médiatiques en plein duel ?

Source : Yahoo Sports


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top