Bulls

Wade le gourmand ou Dwyane le grand frère ? La saison prochaine, il faudra choisir

Dwyane Wade

Hum…

Source image : YouTube

Dwyane Wade a vécu son dernier match de la saison à l’occasion du Game 6 perdu par les Bulls face à Boston, au premier tour des Playoffs. Des Playoffs que Chicago ne méritait sans doute pas au terme d’une saison qui fut médiocre et marquée par de l’extra-sportif pas gégé vu de l’extérieur. Maintenant qu’elle est digérée, ses fans attendent de voir ce qu’il a décidé pour la suite : continuer avec les Bulls ? Aller chercher une quatrième bague chez un contender, un vrai ? What else ? 

L’égocentrisme ou l’altruisme : voilà le choix cornélien qui se pose, visiblement, devant Dwyane Wade, lequel a achevé l’exercice 2016/2017 sur une performance individuelle dégueulasse face à des C’s revenu de l’enfer : de 0-2 au sweep mérité. Bien sûr, Flash en a vu d’autres et il en verra peut-être d’autres malgré des matchs qui l’approchent toujours un peu plus de la retraite. Son coming home un peu surprise consécutif à la rupture douloureuse avec le Miami Heat ne sera peut-être qu’un one-shot. Il dispose d’une player option qu’il activera, ou non, en fonction de l’intersaison des Bulls, mais aussi surtout eu égard aux opportunités qui se profileront devant lui dans les semaines à venir. En tout cas, l’arrière n’est aucunement sous pression et sa possibilité de tester le marché, couplée à sa légitimité dans la Ligue, lui offre une liberté dont peu peuvent se targuer. Encore moins à son âge.

Mais il reste à voir ce que souhaite réellement Dwyane Wade comme ultime pige. S’il est encore capable de produire des prestations solides sur le parquet (son Game 5 où il frôle le triple double en atteste) et si personne ne pourra contester son leadership, force est de constater qu’il n’est plus le Flash qu’il était. Celui qui a par exemple roulé sur les Dallas Mavericks lors des finales NBA en 2006, ou plus récemment qui a mené le Heat en demi-finale face aux Raptors. Cette époque dorée est désormais révolue et il semble avoir deux orientations en tête pour la suite de son aventure en NBA, sachant qu’il optera pour l’une ou l’autre sans pression.

“J’ai cet immense luxe de ne pas chasser une bague, mais je le pourrais. Ou bien je peux faire partir d’un projet où je transmettrai mon savoir. Ce sera l’un ou l’autre.”

Bien sûr, la tentation d’obtenir une quatrième bague en signant chez une écurie capable d’atteindre cet objectif pourrait être trop forte. Mais Dwyane Wade garde un éventuel rôle de pédagogue dans un coin de son esprit. Deux costumes qui ne sont pas vraiment compatibles entre eux et qui ne semblent pas, non plus, en adéquation avec l’avenir à court terme de la franchise des Bulls. Sauf si les dirigeants de Chicago réalisent une post-season de feu de dieu. Ce qui est peu probable.

Où jouera Dwyane Wade ? Avec quel état d’esprit ? Quel but ? Autant de questions qui se soulèvent maintenant que l’élimination des Bulls est effective. Et qui ne trouveront peut-être pas des réponses dans un avenir très proche. Au crépuscule de sa carrière, Wade est à la croisée des chemins : à lui, plus que jamais, de choisir le bon pour s’offrir la plus belle des sorties. Sans vilaine blessure. Sans polémique. 

Source : TheAthletic


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top