All-Star Weekend

Glenn Robinson III pour finir ou Derrick Jones Jr avec la tranche : quel meilleur dunk hier soir ?

Glenn Robinson III
Source image : YouTube

Il est évident que ce Dunk Contest 2017 ne restera pas longtemps dans les mémoires, mais il y avait quand même deux belles perles à départager, entre Glenn Robinson III et Derrick Jones Jr.

Pas facile de retenir énormément de positif, quand on revisite le concours de ce samedi et le nombre de dunks loupés par les participants devant un public impatient. Cependant, on ne va pas faire nos fines bouches et il faut bien apprécier tout comme souligner la perf des deux jeunes qui venaient animer ce SDC. Pour le coup, on n’a retenu que deux dunks car les autres n’étaient pas forcément les plus réussis, soit après trop de tentatives soit mal exécutés. Le premier nous vient donc de Glenn Robinson III, qui a joliment ponctué son titre en réalisant un remix du dunk de John Wall, vainqueur du concours en 2014. Déjà envoyé au premier tour, on aurait pu lui attribuer une moins bonne note pour répétition, mais l’amplitude et la façon dont la balle est claquée dans le panier sont tout de même de beaux éléments à prendre en compte. De plus, pour un point d’exclamation et un au revoir officiel à son adversaire, c’est assez solide. Il suffit de revoir le ralenti pour se rendre compte que GRIII est tout simplement nez à nez avec l’arceau…

Mais est-ce que le plus beau dunk tout court ne serait pas de Derrick Jones Jr ? Sur une passe assurée par Devin Booker, l’animal des Suns part ligne de fond et vient nous taper un rider d’une propreté rare. La balle est parfaitement attrapée à une main, l’élévation continue et DJJ la passe entre ses jambes avant de la catapulter dans le cercle. On n’est là non plus pas dans un registre exceptionnel en terme de créativité, mais l’exécution est impeccable. Le filet claque, la balle retombe bien, l’atterrissage est bien réalisé : un envol d’exception. C’est probablement ce dunk qui méritait la meilleure note de tout le concours, ce qui… prouve aussi la qualité du Dunk Contest 2017. Dommage pour le It’s over envoyé à la caméra, car la suite de la soirée ne sera pas si chouette pour Derrick.


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top