Timberwolves

Andrew Wiggins s’est offert le poster de la nuit : Nikola Jokic, welcome to the club !

Dans la belle victoire des Timberwolves à Denver cette nuit, Andrew Wiggins a invité un nouveau copain dans son trombinoscope des victimes de posters canadiens : coucou Nikola Jokic !

On l’avait déjà vu grimper sur quelques montagnes cette saison, avec cette capacité à exploser en pleine ligne sur appel deux pieds. On savait que l’animal pouvait lâcher toute sa frustration à n’importe quel moment, tant que cela lui permettait de rester dans le match. Face à des Nuggets pourtant costauds à la maison dernièrement, Wiggins s’est dit qu’il fallait quand même baptiser Jokic, qu’on commençait à mentionner un peu trop aux côtés de Karl-Anthony Towns. Du coup, en bon coéquipier, l’ailier a tout simplement claqué le poster de la nuit sur le Serbe, en plein quatrième quart-temps. Déjà chaud-patate à ce moment précis du match puisqu’il avait dépassé la trentaine de points (40 au final !), le Canadien a voulu mettre un point d’exclamation sur sa performance et la victoire de son équipe. Juancho Hernangomez qui ouvre la ligne, Wiggins n’hésite pas un seul instant et monte comme un jet dans les airs avant d’écrabouiller Jokic sous son propre panier : le public ne peut s’empêcher de miauler. Et en terminant le travail derrière avec ses potes, Andrew a pu aborder le break du All-Star Game avec une bonne petite hype dans les mollets.

 

 

 

 


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top