Hawks

Paul Millsap n’ira nulle part, selon Mike Budenholzer : gros bluff ou belle feinte de la part des Hawks ?

Paul Millsap
Source image : YouTube

Tout le monde s’active sur le marché des transferts, mais une des pièces les plus attendues pourrait finalement être indisponible, si on en croit les dernières déclarations de Mike Bundenholzer auprès du Atlanta Journal Constitution.

“Paul Millsap n’ira nulle part, vous pouvez l’écrire noir sur blanc.”

Voilà comment l’entraîneur et président des opérations basket de sa franchise a répondu auprès de Chris Vivlamore ce lundi, lorsque le journaliste du AJC l’a interrogé sur le dossier de son intérieur. Une phrase courte et sans ambiguïté, qui nous pousse forcément à se poser dessus. Car à dix jours de la fermeture du marché des transferts, et avec un Paulo qui sera forcément agent-libre en juillet, on en vient à se demander si les Hawks ne font pas une énorme erreur, ou s’il y a eu quelques clins d’oeil échangés en coulisses. En effet, l’an passé Atlanta avait déjà commis une petite erreur, en laissant Al Horford s’échapper contre peanuts. Heureusement remplacé par Dwight Howard, l’ex-pivot des Hawks avait tout de même plongé les fans dans une belle petite inquiétude. On se disait du coup que la leçon aurait été retenue, mais apparemment non : Bud est très clair sur Millsap, et même si cette déclaration est évidemment politique pour ne pas agiter la marmite, la réponse de Paul suit les propos de son coach. Le All-Star a lui aussi répondu au AJC, et autant dire que ça sent le statu quo pour les derniers jours de la deadline…

“Bud est un homme de parole. Il a toujours été très clair avec moi, toujours fait preuve de grande honnêteté. Je prends ses mots pour ce qu’ils sont. C’est rassurant de savoir que j’irai nulle part et que je serai dans cette équipe jusqu’à la fin de la saison. Maintenant je dois faire en sorte que ça marche, en me concentrant sur le jeu et en remportant des matchs.”

Remporter des matchs, Millsap sait le faire et il l’a notamment montré hier soir, en égalisant au buzzer à Portland avait de terminer le job en prolongation. Arme d’une polyvalence rare, le numéro 4 est un bijou de basket qui peut absolument tout faire des deux côtés du terrain, mais qu’en est-il de ses désirs concernant Atlanta ? Après avoir tant bossé pour se faire une place en NBA, Paulo demandera très certainement un énorme contrat à son management et il sera difficile de le refuser en le voyant enchaîner les sélections méritées au All-Star Game. C’est là que les Hawks vont devoir faire un choix, et nous prouver que des clins d’oeil se sont échangés en coulisses. S’il est question de signer sur 5 ans et à un prix astronomique un joueur qui va connaître le mauvais côté de la trentaine, tendu. S’il est question de signer sur 4 ans avec un prix friendly afin de permettre à Budenholzer et Wes Wilcox de recruter du talent, pourquoi pas.

En tout cas, tous les signaux semblent aller dans la même direction. On pensait qu’Atlanta faisait des feintes sur le marché, apparemment deux mains se sont serrées derrière les rideaux et Millsap finira sa saison chez les Hawks. Sa dernière…?

Source : Atlanta Journal Constitution

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top