Hawks

Les Wolves et les Nuggets en pole position pour Paul Millsap : qui dressera l’aigle et qui sera le pigeon ?

Paul Millsap

Vole garçon, vole.

Source image : YouTube

Toujours dans les rumeurs de trade, cette free agency est la bonne pour Paulo. Le multiple All-Star a déjà fait ses valises, mais une question primordiale subsiste : dans quelle franchise le joueur va-t-il exporter ses talents ? Denver et Minnesota seraient sur le point de rafler la mise. 

Un oiseau avec autant de kilomètres au compteur, ça attire du monde. Sélectionné à quatre reprises pour le match des étoiles en février, l’ailier-fort des Hawks a une valeur conséquente sur le marché, et à moins d’être aveugle, difficile de passer à côté d’un bon gros 18-8 des familles. Deux équipes aux profils relativement similaires jouent des coudes pour attirer ses faveurs. D’un côté, les Nuggets auront-ils la chapelure nécessaire pour enrôler le meilleur poste 4 à l’Est ? De l’autre, les Wolves auront-ils les crocs assez acérés pour l’intimider ? Des équipes comme Phoenix ou encore Sacramento restent dans la course bien qu’un chouia distancés par les deux écuries mentionnées ci-dessus. A 32 ans Paul Millsap rêve d’un dernier challenge à haut niveau, il est donc crucial pour lui d’étudier avec quels joueurs et au sein de quels dispositifs il pourra au mieux exploiter ses qualités.

S’il venait à signer dans le Colorado, l’association avec Nikola Jokic aurait de quoi vendre du rêve à un Pepsi Center rempli à seulement 77% l’an passé. En même temps après en avoir fumé un gros dans le canap, tu m’étonnes que t’aies pas envie de voir ta team prendre 120 pions par Sacramento un 4 janvier. Bonjour l’année. Plus sérieusement les deux compères paraissent complémentaires : l’un apporterait fraîcheur, scoring et sens du jeu tandis que l’autre impacterait le jeu par une défense rugueuse, de l’engagement et une détermination sans faille dans la lutte aux rebonds. On peut cependant nuancer l’effet arc-en-ciel puisque l’ailier d’Atlanta a plus le profil à s’engager dans une équipe qui vise très haut d’entrée de jeu. Pour sa douzième saison dans l’élite, cela semblerait paradoxal de signer dans une équipe d’avenir, qui serait un vrai contender seulement d’ici 2020. On vous voit venir. Et si Paul Milsap concluait la magnifique free agency des Wolves ? Après les signatures de Jimmy Butler et Jeff Teague, Tom Thibodeau voit grand pour ses louveteaux et va tenter de rameuter un troisième All-Star au sein de la franchise. Ça existe encore les All-Stars à l’Est ? Sur le papier le projet est plus ambitieux et aboutit que celui de Denver, tant le cocktail expérience-talent-jeunesse semble se marier à merveille. Par contre niveau ballon on fait comment, on le découpe en plusieurs morceaux ? Inutile de préciser qu’il faudra une nouvelle fois prendre en compte l’aspect économique au-delà de l’impact sportif. Qui peut vraiment s’offrir le joueur, et surtout à quel prix.

Après plusieurs années de grignotage de porte, les franchises intéressées par Millsap ont clairement défoncé la porte du nouveau GM des Hawks, Travis Schlenk, qui va surement voir son meilleur élément quitter le nid. On ne sait pas encore où ce dernier va se poser, mais personne n’ignore qu’il bat déjà de l’aile.


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top