Cavaliers

Chris Andersen s’est fait pousser hors de Cleveland : alors il arrive bientôt ce playmaker ?

Chris Andersen
Source : Sun Sentinel

Blessé jusqu’à la fin de la saison, Chris Andersen a été envoyé par les Cavs hier soir aux Hornets afin de libérer une place dans le roster. Une place qui devrait être prise par un meneur de jeu très attendu dans l’Ohio.

Être champion en titre ne signifie pas forcément que la saison suivante sera éclatante de réussite. Solidement installé à la tête de la Conférence Est, Cleveland n’est pourtant pas encore au point alors que les Playoffs arrivent dans deux mois. Rien d’alarmant, mais en ce qui concerne la fin des transferts, les dirigeants de l’Ohio sont en train de s’éclater à modifier le roster actuel. Après les arrivées de Kyle Korver et Derrick Williams, Chris Andersen vient d’être échangé par les Cavaliers. Le vétéran tatoué a été envoyé aux Hornets contre un deuxième tour de Draft protégé, et une somme d’argent. En gros, le message est clair : on ne veut plus de toi, merci au revoir. Pour se débarrasser du Birdman, les Cavaliers ont donc été prêts à taper dans les finances perso pour faire en sorte que Charlotte récupère le joueur en fin de contrat. A bientôt 39 ans et avec un deal qui arrive à échéance, cela signifie sans doute le clap de fin pour un mec au parcours tortueux, mais qui peut afficher sans pression et sur son majeur tatoué la bague de champion NBA acquise avec le Heat en 2013.

Côté Cavaliers, se débarrasser de Chris Andersen était devenu une nécessité puisque’ils possédaient quinze joueurs sous contrat depuis la signature de Derrick Williams il y a quelques jours. L’ancien joueur des Nuggets ayant été béni par Saint LeBron, il devrait pouvoir signer tranquillou son contrat jusqu’en fin de saison une fois que son contrat de dix jours arrivera à terme. Ainsi, avec le départ du Birdman, une place est libérée dans l’effectif pour signer ce putain de meneur de jeu qui fait l’actu tous les jours depuis trois plombes déjà. Sorti le plus convaincant d’un mini camp d’entraînement organisé par les Cavs pour des anciens de la Ligue sans contrat, Jordan Farmar devrait pouvoir profiter de ce spot pour intégrer l’équipe de Tyronn Lue, et faire souffler Kyrie Irving, tout en soulageant le King de la mène du jeu. Mais attention, tant que rien n’est signé, rien n’est sûr. Les Cavs ont décidé de frapper un peu partout en signant déjà deux joueurs durant la saison, donc un nouveau trade n’est pas à exclure, même si la solution de faire signer un joueur libre paraît la plus évidente au vu des turbulences qu’il y a sur l’Ohio.

Il reste moins de dix jours avant que la valse des transferts ne cesse, et fige de manière quasi définitive les effectifs pour les derniers mois de compétition. De la place ayant été faite avec l’envoi de Chris Andersen en pré-retraite à Charlotte, il ne reste plus qu’à connaître le nom de l’heureux élu.

Source : ESPN

Les visiteurs ont tapé :

2 Commentaires

2 Comments

  1. Valentin

    14 février 2017 à 15 h 11 min at 15 h 11 min

    Bonjour,
    Je n’arrive pas comprendre comment les Hornets peuvent accepter un transfert où ils récupèrent un joueur blessé jusqu’en fin de saison et lâchent des billets et un tour de draft …
    Pouvez-vous m’éclairer sur la question svp ?

    [Vous faites un sacré bon boulot]

  2. Birdzilla11

    15 février 2017 à 1 h 35 min at 1 h 35 min

    apparemment il aurait dit qu’il allait revenir la saison prochaine le Birdman, en espérant qu’une équipe veuille de lui je veux le voir faire une dernière ultime saison et une vraie cette fois !

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top