Pistons

Stan Van Gundy et Tom Gores s’échangent des mots d’amour : on célèbre le mariage quand ?

Stan Van Gundy - Reggie Jackson

La Saint-Valentin approche…

Source image : YouTube / MLive

Si la saison des Pistons a débuté de façon correcte, les dernières semaines ont été plus compliquées dans le Michigan. Ainsi, le propriétaire (Tom Gores) et le general manager (Stan Van Gundy) ont tenu à calmer le jeu dans la presse.

Une saison NBA est longue, et beaucoup de choses peuvent se passer. Les Pistons en font l’amère expérience en ce moment même. Depuis le 14 décembre et une victoire glanée à Dallas, ils sont passés d’un bilan intéressant (14-13), à un bilan beaucoup moins flatteur, et surtout dans le négatif (19-24). La franchise de Detroit a donc mis un sévère coup de frein depuis la mi-décembre, ce qui la place désormais à distance de la 8ème place (trois défaites de plus que les Bulls). Pas de quoi déclencher la sonnette d’alarme certes, mais un poil inquiétant quand même pourrait-on se dire. Mais rassurez-vous, tout va aller beaucoup mieux ! C’est en tout cas le message qu’essayent de faire passer Tom Gores et Stan Van Gundy, après une réunion de trois heures ayant eu lieu samedi. Le premier a ainsi fait l’apologie du second…

“Je n’ai jamais été inquiet à propos de Stan, parce qu’il veut gagner. C’est le plus grand travailleur que j’ai eu l’occasion de voir dans ma vie. Je crois en lui en tant qu’homme, et je crois en lui en tant que personne solide. L’équipe est sur le point de faire un run.”

…avant que ce bon vieux Stan y aille à son tour en se félicitant de cette discussion.

“Ce fut une bonne chose de s’asseoir afin de parler de divers sujets, et de trouver des perspectives en relation.”

On veut bien les croire, mais il va désormais falloir que cela se ressente sur le parquet. Qualifié en Playoffs la saison passée, Detroit se doit de finir de nouveau dans le Top 8 pour que le projet Van Gundy ne prenne pas du plomb dans l’aile. Les prochaines rencontres qui arrivent seront sans doute déterminante pour l’avenir de cette saison. En effet, le calendrier va s’alléger. Si certaines rencontres vont être compliquées (Atlanta, Washington, Boston, Indiana), beaucoup d’autres sont à portée de l’escouade de SVG (Sacramento, Miami, New Orleans, Minnesota, Philadelphie, Lakers). Il serait donc bienvenu d’obtenir une fiche positive sur ces dix prochaines rencontres pour ne pas gaspiller trop de cartouches avant de voir le calendrier se corser un peu plus.

Afin de calmer la situation, on s’envoie des bisous en public entre grandes personnes. Pourquoi pas, mais attention à ce que tout cela n’aille pas trop loin. On va bientôt devoir mettre en place la mention -18 à ce rythme. Et cela ne sera pas forcément une bonne chose pour nos amis des Pistons.

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top