Raptors

Nerlens Noel, l’ingrédient manquant à Toronto ? Les Raptors lorgnent sur Philadelphie

Nerlens Noel

Le joueur veut partir de Philadelphie, les Raptors cherchent un nouveau protecteur d’arceau.

Source image : YouTube

Ce n’est un secret de polichinelle pour personne, Nerlens Noel a des envies d’ailleurs depuis que les Sixers ont trois pivots au niveau pour être starters. Une rumeur qui n’est pas tombée dans l’oreille d’un sourd à Toronto où les Raptors seraient en train d’évaluer leurs options pour récupérer la tour de contrôle.

Il y a trop d’intérieurs à Philadelphie et ça tombe plutôt bien parce qu’on serait tenté de dire l’inverse des Canadiens. Numériquement parlant, Jonas Valanciunas a bien quelques renforts pour aller souffler un petit quart d’heure sur le banc chaque soir. Lucas Nogueira et Jakob Poeltl ont un joli potentiel à développer mais ils ne collent pas à l’ambition de la franchise de continuer leur ascension vers les sommets de la Conférence Est pour, pourquoi pas, rêver d’accéder aux premières Finales NBA de leur histoire dès cette année. C’est donc là que Nerlens Noel pourrait intervenir, avec ses qualités défensives qui font défaut aux Raptors depuis le départ de Bismack Biyombo. Il n’en fallait donc pas plus pour que la rumeur soit lancée par Marc Stein d’ESPN qui n’est pas du genre à parler pour ne rien dire.

Les Raptors font partie des équipes qui ont exprimé de l’intérêt pour Nerlens Noel, le pivot très disponible de Philadelphie. Des sources indiquent quand même que la préférence initiale de Toronto suite à la perte de Jared Sullinger sur blessure est de donner plus de minutes à ses différents jeunes joueurs (tels que les rookies Pascal Siakam et Jakob Poeltl) pour qu’ils puissent être les premiers à tenter de combler ce vide.

Les deux récentes trouvailles de Masai Ujiri à la Draft ont déjà donné quelques bonnes choses lors de leurs cinq premiers matchs au sein de la Grande Ligue. Ils compilent 7,2 points et 9,4 rebonds en 33 minutes de moyenne à eux deux et le jeune Autrichien a même fait une grosse impression face aux Cavaliers la semaine dernière. Mais rien ne remplacera les finger wags de Bismack Biyombo après un gros contre comme lui seul savait le faire dans l’Ontario, du moins pas deux débutants qui découvrent la NBA et susceptibles de se prendre un vilain rookie wall cet hiver. D’où le bon fit de Nerlens Noel à Toronto. Moins imposant que le Congolais, “double N” est plus élancé et peut à la fois défendre sous le panier et au large grâce à sa mobilité. Parfait pour contenir des ailier-forts fuyants, voir les nouveaux spécimens de pivots qui s’écartent aussi derrière l’arc. Titulaire au poste 4 en soutien de JV ou en remplacement de celui-ci dans une configuration un peu plus small-ball, le sixième choix de la Draft 2013 offrirait de belles possibilités à Dwane Casey et renforcerait sérieusement les Raptors en vue de réaliser un second voyage jusqu’en Finale de Conférence Est.

Le deal est loin d’être conclu et les deux franchises ont encore jusqu’au 23 février 2017 pour se mettre d’accord sur un trade. Reste à savoir ce que les Raptors sont prêts à proposer en échange puisque Philadelphie n’est évidemment pas intéressé pour récupérer un nouvel intérieur.

 Source : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top