Heat

Wade parti à Chicago, Justise Winslow veut récupérer le tablier pour se goinfrer en attaque

Justise Winslow

Avec le départ de Wade vers l’Illinois, ce sont de nouveaux spots de tirs qui se sont ouverts pour le Heat : celui qui veut les récupérer se nomme Justise.

À l’instar d’un Kawhi avant lui, Winslow veut ajouter un shoot à son profil de défenseur d’élite. Ça tombe bien, un paquet de tickets shoot s’est libéré avec le départ du vétéran cité plus haut… Reste à savoir si le gamin est vraiment prêt à jouer des deux cotés du terrain.

Le training camp du Heat n’a pas encore commencé mais Justise Winslow bosse déjà sur son shoot. Et ses pourcentages lors de sa saison rookie (42,3 % aux shoots, 27,6 % derrière l’arc et 68,4 % aux lancers) ne peuvent que s’améliorer. En même temps, niveau adresse, difficile de faire pire (accusé Rondo levez-vous), mais les exemples de joueurs maladroits qui ont réussi à passer un cap en un ou deux étés de taf acharné (bon élève Derrick Rose levez-vous, ah vous êtes blessé ? Bon restez assis) encouragent Justise à y croire. Selon Barry Jackson du Miami Herald, le numéro 20 du Heat s’est infligé de grosses séances avec un coach spécialisé, ce qui le rend chaud bouillant :

C’est mon tour. Je dois saisir cette opportunité. Essayer de faire une année qui mettra en confiance le management pour construire autour de moi dans l’avenir. […] Je suis impatient de pouvoir jouer avec tous les voyants au vert. Mon rôle va être tellement plus grand. Je vais devoir apprendre à être plus vocal.

Avec les départ de D-Wade, Luol Deng et Joe Johnson, trois vétérans qui peuvent jouer sur son poste et aiment surtout avoir le cuir entre les mains, l’ancien Blue Devil a de quoi être optimiste. Une place de titulaire bien verrouillée l’attend avec une foison de nouvelles responsabilités en attaque. Pour sa première saison, Winslow avait signé 6,5 points 5,2 rebonds, 1,5 passes, 0,9 interceptions en 28 minutes de jeu avec à la clef une sélection “All-Rookie Second Team”. Grâce à son potentiel, ce nouveau rôle et le boulot qu’il assure s’être infligé, on peut légitimement espérer le voir à la fin de la saison dans les discussions pour la meilleure progression de l’année, même en tant que joueur de deuxième année. Un petit MIP en 2017 et un retour en Playoffs justifieraient les comparaisons avec Kawhi et la volonté du Heat d’en faire le nouveau visage de la franchise.

Pat Riley avait sous-estimé l’orgueil de D-Wade en lui proposant un contrat “à la Dirk” alors que celui-ci attendait un deal “à la Kobe”. Il n’avait pas prévu de confier aussi tôt les clefs de la boutique au jeune Justise Winslow. Pas grave… l’intéressé se dit “ready”, so wait and see.

Source : hothothoops.com

Source images : sun-sentinel.com


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top