Heat

Justise Winslow arrive au bout de son calvaire : on fait la danse de l’épaule à Miami Beach

Justise Winslow

Justise presque à 100% de ses capacités : le come back tant attendu est en route.

Source image : YouTube - NBA

A seulement 21 ans, Justise Winslow a rejoint le club fermement dirigé par D-Rose des joueurs avec la plus grande collection de costards pour regarder les matchs en courtside. Après des débuts très prometteurs, le 10è choix de la Draft 2015 a expérimenté une saison rythmée de sérieuses blessures – poignet gauche, puis épaule – et en a assez d’être sur le bout du banc, même si sa mie l’attend. Cela tombe bien, dans un entretien avec le Palm Beach Post, Winslow se dit confiant sur son rétablissement qui s’approche des 100%. Alerte a Miami : le come back est en marche.

Au plus grand désespoir des fans, Pat Riley et sa bande n’ont voulu prendre aucun risque avec la blessure de l’un des deux joueurs incarnant l’avenir de la franchise – t’inquiète Hassan, on ne t’oublie pas. Celui qui avait été sélectionné dans la All-Rookie Second Team en signant 6,5 points, 5,2 rebonds, 1,5 assist en 28 minutes on the court espérait donc pouvoir profiter du déménagement de D-Wade dans l’Illinois pour reprendre les clefs du camion. Que nenni. Une entorse du poignet et une déchirure du labrum plus loin, soit 18 rencontres en short seulement dans la saison, et le projet est avorté faute de permis de conduire. Gueule de bois terrible pour la Heat Nation, qui compte sur le rétablissement de son ailier pour la saison prochain. Perfect, Justise, pas du genre à se plaindre et à compter les heures passées à la salle, est sur la bonne voie. Alors qu’il avait passé la dernière intersaison à taffer sérieusement son shoot – ça ne peut pas lui faire de mal du tout – la priorité est aujourd’hui concentrée sur le physique qui lui fait défaut après plus de six mois d’absence. A la question “avait-il repris le jeu avec contact ?”, le joueur répond clairement :

“Oui. Je ne joue pas les matchs, évidemment, mais j’ai refait du one-on-one. Je suis tombé, j’ai heurté le sol mais sans presque aucune douleur à chaque fois : ça fait du bien. Je sens mon épaule plutôt stable et même si c’est difficile de s’y habituer, je suis à l’aise avec ça. Les entraîneurs ont fait un bon boulot pour accélérer ma récupération et faire en sorte que je me sois bien senti à chaque étape. Donc je me sens bien, et je pense qu’avec le training camp approchant, je serai à 100% et confiant sur l’état de mon épaule dans mon jeu.”

Que la Conférence Est se prépare, le produit de Duke sera un client sérieux des deux côtés du terrain. Parce que, à 20 ans, pendant que certains défendent sur Michel en D3 le dimanche matin, le gamin très athlétique et aux fondamentaux défensifs très développés pour un rookie, s’occupait déjà de bons gros pépères comme DeRozan, Harden ou encore LeBron, rien que ça. Probablement titulaire la saison prochaine au poste 3 si l’épaule est soignée, Winslow aura la possibilité de passer un cap décisif dans sa carrière, avec une année de retard. De quoi ravir Erik Spoelstra qui, avec la signature de Kelly Olynyk, la prolongation de Dion Waiters et de James Johsnon, et l’état de forme des petits jeunes – les Hassan, Josh et compagnie – espère construire un avenir durable avec le Heat, sans avoir à orchestrer une remontée fantastique pour atteindre les Playoffs. Et pour cela, il compte bien responsabiliser le jeune Justise qui avait déjà la confiance du coach lors de sa première saison.

Un Winslow presque rétabli, des rumeurs démenties concernant un éventuel échange avec Cleveland pour  récupérer Kyrie Irving sont peut-être la recette d’une saison réussie. Pour sa seconde deuxième année comme il l’appelle, Justice espère bien mettre les pépins physiques derrière lui et rassurer les fans du Heat qui attendent beaucoup de leur joueur d’avenir. Ça tombe bien, parce que nous aussi on veut voir la paire Winslow-Whiteside sous les projecteurs.

Source : PalmBeachPost


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top