Heat

Justise Winslow revient sur sa relation avec Dwyane Wade et l’épisode de son départ : « Il y avait un peu de tension »

Justice Winslow Dwyane Wade

Ceci est l’accolade d’avant-match la plus cheloue de l’histoire.

Source image : Youtube

Après deux saisons de rebondissements en tout genre, Dwyane Wade est finalement de retour au bercail, et cette fois-ci pour de bon. Si sa signature aux Bulls est désormais oubliée, l’effectif du Heat n’avait pas l’air ravi à son annonce lors de l’été 2016, créant même une certaine tension avec son ancien leader…

Il y a parfois des ruptures qui ne passent pas. LeBron à Miami, Kevin Durant à Golden State… et la pige de Dwyane Wade aux Chicago Bulls. Souvenez-vous. C’était en été 2016. Entre explosion du cap et décisions WTF, la free agency était totalement folle. Et Flash n’avait aucunement l’intention de calmer le jeu. Après 13 saisons au Heat, Dwyane Wade choisit de signer le juteux contrat proposé par les amis de Chicago. Un coup de poignard pour tous les fans de Miami, qui voyaient cette légende de la Floride quitter sa franchise de toujours. Les raisons ? Des embrouilles avec un Pat Riley aussi têtu que lui, ne trouvant pas un accord sur le montant de sa prolongation. Ceci étant, l’on pensait l’aventure entre Miami et Wade terminée… Mais c’était sans compter sur la trade deadline 2018, elle-aussi d’une folie incommensurable. Pendant que les Lakers faisaient de la place pour LeBron et que les Cavs changeaient tout leur effectif, Dwyane Wade était tranquillement envoyé à Mayami pour son grand retour dans la franchise qu’il n’aurait jamais dû quitter. Des retrouvailles émouvantes qui ont fait du bien au Heat, qui a finalement réussi à sécuriser sa sixième place en Playoffs. Mais visiblement, le départ de Wade aux Bulls n’était pas qu’une affaire entre lui et Pat Riley. Interrogé à ce propos par Rohan Nadkarni de Sports Illustrated, l’ailier du Heat Justise Winslow se confie sur cette période et sa relation avec Flash.

« SI : L’équipe a semblé retrouver de l’énergie l’an dernier lorsque Dwyane Wade est revenu. Quelle était ta relation avec lui ?

JW : Elle est très bonne. Il y a eu des hauts et des bas parfois. Lorsqu’il est revenu dans l’équipe, il m’a pris sous son aile, un peu comme un grand frère. Il y eu un peu d’animosité quand il a rejoint Chicago, je me souviens que pour notre premier match ça avait un peu chauffé entre nous. Maintenant tout est génial. C’est un grand frère pour moi. Il m’invite à sortir et m’aide sur mon jeu. C’est un mec réglo, et ça a été une bénédiction de jouer et d’apprendre à ses côtés.

SI : Que s’est-il passé lorsqu’il est allé à Chicago ?

JW : C’est le basket, on reste des compétiteurs. Il y avait un peu de tension. Mais on l’a effacée depuis. On est des adultes. On fait tous les deux un métier qu’on aime. Il n’y avait rien de grave. On devait juste régler quelques petits trucs entre nous. »

Justise Winslow doit vraisemblablement parler de leur petit accrochage lors du premier retour de D-Wade à Miami avec le maillot des Bulls. Après la standing ovation de l’American Airlines Arena, on voyait bien que les deux équipes voulaient absolument gagner ce match, surtout que les deux se battront pour une place en Playoffs toute la saison, au détriment des hommes de Spoelstra. Ainsi, à la fin du premier quart-temps, Wade remonte la balle et Winslow défend sur lui. Pas une pas deux, le jeune ailier commet une grosse faute sur Flash qui, dans sa frustration, pousse dans le dos son ancien équipier. Les deux se lancent alors des regards dignes des plus grands westerns américains, avant de finalement reprendre le jeu, avec tout de même une certaine tension. Roh, rien de bien méchant, seulement un petit conflit entre deux compétiteurs qui voulaient absolument remporter la victoire. Au final, tout cela est oublié, et les deux compères semblent très proches sur et en dehors des terrains. Du petit accrochage classique en NBA, et une jolie preuve de maturité de la part des deux équipiers.

Tout est bien qui finit bien donc. Dwyane Wade a pu faire son grand retour à Miami sans embûche, et Justise Winslow récupère un mentor de choix. Mais désormais, d’autres questions autour de Flash sont en suspens, et l’on devrait connaître dans les prochains jours sa décision ou non de continuer en NBA, voire de continuer sa carrière de basket en général.

Source texte : Sports Illustrated

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top