Pistons

Andre Drummond “a trouvé une technique qui marche pour mettre ses lancers” : cui-llère, cui-llère, cui-llère !

Andre Drummond est devenu tout récemment un homme très riche en signant officiellement un tout petit contrat de 127 millions de billets verts sur cinq ans avec les Pistons. Le moment pour lui de se mettre vraiment au boulot et de passer le cap qui fera de lui un mec quasiment injouable en défense. Ce cap ? Les lancers-francs bien sûr. Parce que payer 25 millions la saison un mec qui ne rentre que trois lancers sur dix, bah c’est quand même très moche.

Lors de la conférence de presse qui suivit la signature de Dede, la question des lancers-francs est donc rapidement arrivée sur la table. Il faut dire qu’avec une moyenne en carrière de 38 % sur la ligne, les mecs ne risquaient pas de lui parler du mauvais temps à Detroit ou de sa relation avec Spencer Dinwiddie. Le pivot des Pistons est nul à chier lorsqu’il s’agit de sanctionner au lancer et il faut que ça cesse, faute de quoi le hack sera encore bien présent la saison prochaine dans les game plays des adversaires de Detroit. Selon Kevin Pelton d’ESPN, celui qui a plus de poils sur les épaules qu’Anthony Davis au dessus des yeux a été hacké 88 fois la saison dernière (80 fois en régulière et 8 fois en Playoffs), ce qui n’inclut évidemment pas les fautes sur lui lorsqu’il monte au cercle, en sachant que les mecs ne doivent pas vraiment se poser de questions quand il s’agit de lui couper les bras. A l’arrivée ? 586 tentatives en régulière pour seulement 208 réussites, pour un pourcentage de 35,5%. En Playoffs ? 11/34 soit 32%…

Mais reprenons le cours de cet article après avoir vomi notre Banania.

Si la NBA a instauré il y a quelques jours de nouvelles règles concernant le hack, il va de soi que les équipes qui joueront Drummond ne se feront pas prier pour continuer d’arrêter le jeu et de l’envoyer sur la ligne dès qu’ils en auront l’occasion. Faire de Dede le nouveau Steve Nash ? Évidemment que non. Mais si le pivot de 22 ans réussissait juste à monter ses stats à 55 ou 60%, l’approche de ses adversaires serait probablement bien différente. L’heure de vous offrir la bonne nouvelle du jour, puisque d’après Rod Beard du Detroit News, Andre Drummond et Stan Van Gundy auraient trouvé dans un Kinder Surprise une technique infaillible pour faire monter la moyenne du fifou…

   J’essaie juste différentes tactiques… Nous avons trouvé quelque chose qui marche et on va s’y tenir. Vous verrez bien…

Je suis vraiment optimiste sur le fait qu’il va revenir avec de bien meilleurs dispositions au lancer.

On vous voit venir et on avoue qu’on a nous aussi tilté en voyant ça. Dede va-t-il se mettre à tirer ses lancers à la Rick Barry ou à la Chinanu Onuaku ? On vote évidemment OUI, car voir un mec payé 25 millions par saison shooter comme un mini-poussin et avec un swag indétrônable rendrait nos nuits encore un peu plus belles. Et imaginer un instant J.R. Smith ou Draymond Green exploser de rire à la vue de cette gestuelle chelou fait actuellement de nous les personnes les plus pressées au monde de voir la saison débuter…

Rendez-vous donc début octobre pour assister -ou non- à une petite révolution en NBA. Michael Chang avait servi à la cuillère à Roland-Garros en 89 ? Oui mais il était tout jeune et c’était trognon. Si Dede nous envoie du rêve la saison prochaine ce ne sera pas trognon, ça sera juste des barres.

Source texte : cbssports.com

Source image : detroit.cbslocal.com


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top