Summer League

La Summer League 2016 d’Orlando s’ouvre aujourd’hui : programme et joueurs à suivre

Summer League Orlando

La Summer League d’Orlando s’est ouverte aujourd’hui. Voici le programme et les joueurs à suivre avec notamment deux Français.

Alors que la Free Agency bat son plein et que les promesses de contrats s’enchaînent à coups de millions de dollars engagés sans hésiter par les General Manager des quatre coins du pays, la Summer League reprend ses droits aujourd’hui. Comme d’habitude, c’est à Orlando que les festivités pour minots de la NBA commencent. La compétition durera jusqu’à vendredi prochain (le 8). En voici le programme et les joueurs à suivre.

A l’heure où s’écrivent ces lignes, les matchs ont d’ailleurs déjà commencé car ça joue très tôt à Orlando ce qui nous permet de pouvoir suivre tout cela depuis l’Europe à des horaires bien plus raisonnables qu’en saison régulière. Ainsi, dix équipes constituées de jeunes joueurs rookies, sophomores ou non-draftés avec quelques “vétérans” en manque de compétition vont donc s’affronter pendant une petite semaine sur le terrain d’entraînement du Amway Center d’Orlando.

Deux équipes du Magic (Orlando Blue et Orlando White), les Hornets, les Knicks, le Thunder, les Mavs, les Pacers, les Pistons, le Heat et les Clippers.

Le programme 

Samedi 2 juillet 

15h : Thunder vs Mavs
17h : Hornets vs Orlando White
19h : Orlando Blue vs Pacers
21h : Knicks vs Pistons
23h : Heat vs Clippers

Dimanche 3 juillet

19h : Pacers vs Hornets
21h : Heat vs Knicks
23h : Clippers vs Thunder

Lundi 4 juillet

19h : Mavs vs Orlando White
21h : Orlando Blue vs Detroit
23h : Hornets vs Thunder

Mardi 5 juillet

19h : Orlando Blue vs Heat
21h : Clippers vs Knicks
23h : Pistons vs Pacers

Mercredi 6 juillet

19h : Orlando White vs Knicks
21h : Mavs vs Hornets
23h : Pacers vs Thunder

Jeudi 7 juillet

19h : Mavs vs Orlando Blue
21h : Clippers vs Orlando White
23h : Pistons vs Heat

A l’issue de tous ces matchs, un classement est établi et donne lieu aux rencontres du vendredi appelé le “Championship Day”

Vendredi 8 juillet

14h : 6ème vs 5ème
16h : 4ème vs 3ème
18h : 2ème vs 1er
20h : 8ème vs 7ème
22h : 10ème vs 9ème

Joueurs à suivre

Les Summer Leagues sont l’occasion de voir à l’oeuvre de jeunes joueurs parmi ceux qui n’ont pas eu beaucoup de temps de jeu la saison dernière et que les scouts veulent voir à l’oeuvre. Mais c’est aussi une excellente opportunité de pouvoir se faire une première idée du talent de certains rookies ou de découvrir des gars qui n’ont pas été sélectionnés à la Draft. Tous les ans, quelques “non-draftés” font leur trou dans un roster à l’issu des Summer Leagues.

# Les frenchies 

David Michineau (Clippers) : drafté en 39ème position par les Pelicans pour le compte des Clippers, Michineau est un meneur d’1m93 en provenance de Chalon-Sur-Saône. Etant donné qu’il a été choisi au deuxième tour, il n’a pas de contrat garanti qui l’attend et va donc devoir faire ses preuves pour convaincre le staff des Clippers de sa valeur.

Louis Labeyrie (Knicks) : le joueur du Paris-Levallois – drafté en 57 ème position en 2014 par les Pacers mais échangé aux Knicks – vient tenter sa chance lors de cette Summer League. Combo-forward long (2m08) mais pas bien épais (à peine 100 kilos), il a déjà participé à celle de Las Vegas l’an dernier mais sans être retenu dans un roster NBA. Il a désormais 24 ans et a de quoi prouver sa valeur à Orlando.

# Les têtes de gondole

Stanley Johnson (Pistons) : auteur d’une première saison très intéressante, l’ami Stanley avait déjà fait très mal il y a un an en Summer League. Cette année, il vient pour tout écraser.

Henry Ellenson (Pistons) : choisi au premier tour en 18ème position par les Pistons, cet ailier-fort bien technique a tout ce qu’il faut pour briller en ce mois de juillet.

Marquis Teague (Mavs) : déjà passé par les Bulls et la D-League, le frère de Jeff veut retrouver une place dans la Grande Ligue. Cela va passer par une Summer League bien solide à Orlando.

Brice Johnson (Clippers) : sélectionné au premier tour, l’ailier-fort venu de Caroline du Nord voudra tout de suite se signaler et tenter de gagner des points et tant que remplaçant potentiel derrière Blake Griffin.

Glenn Robinson III, Joe Young et Nate Wolters (Pacers) : ces trois jeunes ont déjà connu les joies de la NBA mais ils viennent à Orlando pour continuer leur progression et pourquoi pas en mettre plein la vue des scouts sur place.

Josh Richardson et Justise Winslow (Heat) : les deux ont proposé de bien belles saisons de rookie. Il y a moyen qu’ils provoquent de sacrés dégâts en Summer League face à des joueurs moins aguerris.

Cleanthony Early (Knicks) : le mec s’est fait tirer dessus en décembre dernier ce qui lui a valu une grosse blessure au genou… Autant vous dire qu’il doit avoir bien faim et qu’on est curieux de voir à quel niveau il peut rejouer eu basket.

Cameron Payne et Mitch McGary (Thunder) : deux joueurs très jeunes mais qui ont déjà connu l’odeur des parquets NBA la saison passée. Il doivent dominer cette Summer League.

Bien évidemment, les meilleurs moments et les principales informations sur cette compétition vous seront donnés sur TrashTalk car comme le dit le fameux slogan : “Basketball Never Stops” (* le basket ne s’arrête jamais)…

Source image : nba.com

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top