Power Rankings

Power Rankings : Sixème édition !

Sixième édition marquée par des résultats honteux venant du Heat, la montée des Warriors dans le Top 10 et la chute inarrêtable des Mavericks. Les trophées de la semaine reviennent à Orlando (+4) et Golden State (+4), et les coulisses seront nettoyées par le Heat (-4) et Milwaukee (-4). Certains reviennent de blessures, d’autres toujours pas : dernières semaines avant Noël ça se donne à fond !
[table color=”green”]

Place Team Commentaire

1

(+2)

San Antonio Spurs Véritables stars de la semaine passée avec leurs 250.000$ d’amende pour avoir fait transpirer le champion en titre avec leur équipe B, les Spurs ont cependant eu besoin de plus de 48 minutes pour se défaire des Grizzlies. Ce qui nous a surtout fait rire ? Voir des gens soudainement s’intéresser aux Spurs anti-Stern alors qu’ils se moquent d’eux depuis 15 ans.

2

(-)

Miami Heat Auteur de la performance de la saison avec 38 points et 22 rebonds, Zach Randolph a tenu à rappeler pourquoi Memphis faisait partie des bad boys à prendre au sérieux cette année. Proches de l’exploit à San Antonio, quelques nuages commencent à faire leur présence au-dessus du Tennessee au niveau du tir extérieur : Wayne Ellington est porté disparu.

3

(+1)

New-York Knicks Solide face aux Nets, la bande à Durant a enfin atteint son rythme de croisière et a de quoi effrayer le reste de la Ligue : Oklahoma City est la seule équipe présente dans le Top 5 défensif et offensif de la NBA. Sortez le pop-corn et les pizzas, car vu la prestation du Heat hier, le vrai choc de la semaine c’est ce soir entre Thunder et Lakers.

4

(+2)

Dallas Mavericks S’ils ont eu besoin d’un miracle pour se défaire de Charlotte, les Knicks ont cependant réalisé une des plus belles performances de la saison en allant coller 20 points dans les dents du Heat, sans Carmelo Anthony. De quoi recevoir la médaille du courage de la semaine de la part de la rédaction, avant de s’envoler pour Chicago et Brooklyn.

5

(-4)

Chicago Bulls Sérieusement ? Avec un calendrier d’une injustice scandaleuse, le Heat a besoin d’un miracle pour battre l’équipe B des Spurs, se tape la honte à Washington et remets ça en antenne nationale face à des demi-Knicks ? Impardonnable, il faudra beaucoup de temps et de succès avant de redonner la tête du classement au Heat.

6

(-1)

Milwaukee Bucks Alors que leur début de saison avait des allures de perfection, Brooklyn a vite compris que vivre dans la cour des grands n’était pas une partie de plaisir. Avec deux défaites assez lourdes face à Miami et Oklahoma, deux superpuissances NBA, les Nets savent désormais que la route est longue avant d’atteindre la gloire. Au boulot !

7

(+1)

Los Angeles Clippers A peine revenu que Billups est déjà de nouveau sur le côté (péroné). Lamar Odom semble monter en température, tout comme Blake Griffin pour le secteur intérieur des Clippers. Avec une belle victoire à Utah (marquée cependant par un horrible flop de Billups), les Clippers abordent Noël avec un paquet de matchs faciles, de quoi vite remonter vers le Top dans nos prochains Rankings.

8

(-1)

Golden State Warriors Trophée Dr Jekyll et Mr Hyde de la semaine pour Atlanta ! Après avoir battu les Clippers avec la manière, les Hawks se sont vautrés à la maison face aux Cavaliers, avant de rebondir face aux Nuggets. Avec un Al Horford taille All Star, toutes les prières sont bienvenues pour aider leur fin de semaine en enfer (Memphis, Miami).

9

(+4)

Cleveland Cavaliers Surprise ! Le petit nouveau du Top 10 ! Vainqueurs de 4 de leurs 5 derniers matchs, les Warriors se posent en sérieux candidats pour une première participation aux PlayOffs depuis 2007, et ce sans Andrew Bogut. L’énigme inutile du jour : qui envoyer au All Star Game ? Stephen Curry ou David Lee ?

10

(-1)

Memphis Grizzlies La place des Lakers dans le Top 10 n’est vraiment due qu’à l’exploit réalisé par Kobe ce Mercredi en dépassant la barre des 30.000 points. Car à part ça ? Perdre face à Orlando à la maison, et remettre les couverts le lendemain à Houston… C’est limite si on oublie que Pau Gasol est dans les rumeurs de transferts toutes les trois heures.

[/table]

 

[table color=”orange”]

Place Team Commentaire

11

(-1)

New Orleans Hornets Denver monte doucement en température, mais leurs derniers matchs ont tous été perdus sur le fil. On serait tenté de les faire couler dans le classement, mais pour cela il faudra perdre ce Dimanche face à New York. Un très bon test pour conclure ce qui aura été largement considéré comme le calendrier le plus difficile de la Ligue pour commencer la saison.

12

(-1)

Portland Blazers La suspension de Rajon Rondo s’est sentie dans la défaite des Celtics à Milwaukee, mais les deux absences les plus notables jusqu’ici restent la réussite de Paul Pierce (42% au tir) et un véritable manque d’agressivité dans l’équipe. Ni Terry, ni Green, ni Lee ne semblent jouer au basket façon Boston, et les fans s’inquiètent.

13

(-1)

Houston Rockets Quelle logique? Les Bulls, privés de Rip Hamilton suite à des soucis aux pieds, ont remporté trois de leurs quatre derniers matchs, et reprennent peu à peu leur place dans la Conférence Est. Toujours est-il que le plus important, c’est surtout de savoir que Derrick Rose court, saute, coupe et dunke à nouveau. Plus que quelques semaines…

14

(+2)

Orland Magic Avec deux matchs d’affilé face à Boston, les Sixers peuvent soit stagner dans le milieu de tableau, soit rejoindre le Top 10 avec la manière. Leurs résultats ne sont pas surprenants jusqu’ici vu leur calendrier (10 matchs sur 16 à la maison), mais voir Philadelphie marquer 100 points minimum sur cinq de ses six derniers matchs, ça c’est affolant !

15

(-)

 

OKC Thunder Enfin maitrisé à domicile par des Clippers appliqués, le Jazz est presque passé par le bêtisier en laissant Orlando se rapprocher d’une victoire. Mauvais signe cependant : Al Jefferson a quitté la fin de match suite à des douleurs au dos. Une occasion pour Enes Kanter d’exploser ? Sans Jefferson ni Favors (pied), il ne faut pas rater cette occasion en or.

16

(+2)

Minnesota Timberwolves Sans faire de bruit, dans son coin, le club d’Indianapolis grimpe petit à petit les marches de la Conférence Est après un départ catastrophique. Sérieux et appliqués chez les Bulls, les Pacers ont assuré face aux Blazers. Le seul vrai soucis ? En ayant déjà joué Toronto deux fois, New Orleans, Sacramento et Washington, Indiana n’attend que du très lourd.

17

(-)

Atlanta Hawks Vainqueurs de quatre des cinq derniers matchs, les Rockets peuvent avoir le sourire. Malheureusement, pas pour longtemps. Avec San Antonio deux fois en cinq jours, la mission sera très difficile. Et étonnamment, Houston a un  bilan aussi mauvais que celui de Sacramento face à des équipes de l’Ouest par exemple (3-7).

18

(-4)

Indiana Pacers Chute libre à venir pour les Bucks ? Battus à quatre reprises sur leurs cinq derniers matchs, Milwaukee doit absolument se ressaisir dans la semaine qui arrive : Charlotte, Sacramento et Cleveland sont tous abordables, à condition de suivre Larry Sanders dans son sillage défensif impressionnant. Un candidat pour le MIP?

19

(+1)

Toronto Raptors Battus à l’irrégulière face aux Celtics, les Wolves ont assuré à Philadelphie et peuvent enfin affirmer avoir survécu à la tempête : Ricky Rubio est de retour à l’entraînement, et Kevin Love devrait vite retrouver son rythme, tout comme Andrei Kirilenko. Ca tombe bien, leurs dix prochains jours sont assez tranquilles, il faut en profiter !

20

(-1)

Brooklyn Nets En perdant au finish face aux Sixers, Hawks et Knicks, les Bobcats ne se sont pas fait de faveur. En effet, à part Portland, les prochaines équipes que les chatons vont rencontrer ont un bilan positif. Heureusement qu’ils ont appris cette semaine qu’ils pourraient redevenir les Charlotte Hornets. Tous aux abris !

[/table]

 

[table color=”red”]

Place Team Commentaire

21

(+4)

Philadelphia Sixers Médaille du respect cette semaine pour le Magic. A quelques possessions près, Orlando aurait réussi ce qu’aucune équipe a réalisé en presque une décennie : battre les Lakers à Los Angeles (check), les Warriors à Golden State (check) et le Jazz à Utah (choke). Les fans de la franchise se sont régalés face au Hack-a-Dwight de Dimanche, et nous aussi.

22

(-1)

Los Angeles Lakers Ridiculisés par les Clippers lors d’un véritable Slam Dunk Contest ce Mercredi, les Mavs ont gagné de justesse à Phoenix et évitent le Hall of Shame. La bonne nouvelle? Derek Fisher est une signature de dernière minute en or massif. Les deux mauvaises? Dirk ne jouera pas avant Janvier, et le calendrier des Mavs est abominable à partir d’aujourd’hui.

23

(+1)

Utah Jazz Excellents à domicile, les Pistons ont chuté face à des Warriors insolents derrière l’arc. Ca tombe bien, s’ils souhaitent se venger, le Palace accueille Denver et Chicago cette semaine. Il faudra quand même essayer de gagner un match à l’extérieur, surtout vu l’opposition (Cleveland, Philadelphie). Andre Drummond monte en régime, attention décollage !

24

(-1)

Boston Celtics Vite vite de retour à la maison. Après un road-trip affreux (5 défaites en 7 matchs), les Blazers retrouvent le Rose Garden pour leurs 6 prochains duels. Espérons qu’on y retrouvera un Batum étincelant, qui nous a fait des performances très irrégulières à l’extérieur (Cavaliers au buzzer, Wizards loupés) mais reste exceptionnel à la maison.

25

(-3)

Sacramento Kings La médaille de la honte revient cette semaine à Phoenix, qui nous a gratifié d’un des pires matchs de ces cinq dernières années face à Detroit (117-77). Le coup de gueule de coach Gentry ne semble pas réveiller les troupes, et on ne saurait trop lui conseiller de suivre Goran Dragic et Markieff Morris, à plein régime dernièrement.

26

(+2)

Charlotte Bobcats Moins les Cavaliers sont armés, plus ils aiment ça ? Cela semble limite le cas, quand on voit Cleveland tenir Portland et Atlanta jusqu’au bout, sans Kyrie Irving et même Dion Waiters. Varejao continue son travail de mammouth dans la raquette, et la vraie révélation de la semaine se nomme Jeremy Pargo, reconvertit en Chris Paul le temps de quelques semaines.

27

(-)

Phoenix Suns Pas grand chose à se mettre sous la dent côté Hornets cette semaine, alors on préfèrera vous parler de Robin Lopez, qui finira toute sa vie sur les photos du 30.000ème point de Kobe Bryant, de Ryan Anderson qui semblerait intéresser les Lakers, et cet horrible nouveau surnom pour la Nouvelle-Orléans en 2014 : les Pélicans. Wait, what?

28

(-2)

Washington Wizards Sur les sept dernières saisons, les Kings ont connu cinq coachs différents. Bientôt six ? A voir la mésentente entre chaque joueur, et les aveux de DeMarcus Cousins, complètement à côté de ses pompes alors que la Terre entière l’attendait, on ne sait pas ce qui serait le mieux entre ça et un déménagement à Virginia Beach. Misère misère…

29

(-)

Denver Nuggets Incapables de battre les Kings à Sacramento alors que cette équipe n’en est même pas une, les Raptors ont tout de même eu suffisamment de bon goût pour signer Mike Piétrus, et semblent aller sur la bonne voie en souhaitant réaliser un transfert autour de Pau Gasol. Bargnani et Calderon ne jouent qu’à moitié, les fans huent, la totale.

30

(-)

Detroit Pistons On était vraiment tentés de mettre les Raptors en trentième, rien que pour la belle victoire des Wizards face au champion en titre. Si on doute que cette victoire soit un véritable déclic dans leur saison, les joueurs de Randy Wittman peuvent se dire qu’en continuant ainsi, le bonnet d’âne sera bientôt canadien, et John Wall sera bientôt de retour. Allez on pousse !

[/table]

 


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top