Power Rankings

Rookie Power Rankings : Quatrième édition !

Quatrième édition du Rookie Power Rankings, Damian Lillard toujours en tête du classement, et qui creuse l’écart avec la concurrence. Cette semaine, quelques changements au sein du Top 10, avec notamment l’arrivée d’un autre Bobcat, et le coup de boost à Detroit. Focus.

 

Place Joueur Commentaire

1

(-)

Damian Lillard Alors qu’on commençait à le trouver presque humain pour un rookie la semaine passée en galérant face à Detroit et Boston, Lillard a rappelé pourquoi il domine cette course avec deux énormes performances à Charlotte et Cleveland (24pts, 11asts puis 24pts, 9asts). Non seulement il rend ses Blazers potables à l’extérieur, mais il montre à MKG hier soir qui est le vrai patron de la cuvée 2012.                                           19.1pts, 3.3rbds, 6.3asts, 1.3stls, 0.2blk, 43% au tir

2

(+1)

Harrison Barnes L’ex-pensionnaire de North Carolina atteint enfin la 2ème marche, mais plus pour le manque de performances de ses adversaires que pour les siennes. Sans véritable moment fort cette semaine, Barnes continue à faire le boulot tous les soirs et permets aux Warriors de se positionner dans les hauteurs de leur conférence. Peut-il faire de l’ombre à Damian Lillard ? C’est ce qu’on espère voir avant Noël.                                    9.8pts, 4.8rbds, 1.4asts, 0.6stls, 0.2blks, 46% au tir

3

(-1)

Michael Kidd-Gilchrist Petit coup de mou chezMKG. Après un beau début de saison, ponctué par un surprenant bilan chez les Bobcats, la réalité est revenue frapper de plein fouet la franchise de Caroline du Nord, et Kidd-Gilchrist en premier. Malmené à Oklahoma et Atlanta, le rookie semble moins agressif et laisse ses coéquipiers prendre leurs responsabilités. Ajoutez à cela le retour de Gerald Henderson, et on craint une futur baisse dans le temps de jeu de l’ailier.
10.8pts, 6.3rbds, 1.6asts, 1.1stls, 1.4blks, 46% au tir

4

(+4)

Kyle Singler La plus belle progression de ces derniers jours ! Singler, maintenant bien installé dans le cinq majeur de Detroit, est complètement à l’aise avec les systèmes mis en place par coach Lawrence Frank, et n’hésite pas à tenter sa chance pour créer du jeu. Cela fonctionne, puisque l’ailier en est à 5 matchs à 12 points minimum sur les 6 derniers ! Et quand on voit que les Pistons redressent leur bilan, on ne serait pas étonné de voir Kyle dans le Top 3 prochainement.
10.3pts, 3.6rbds, 1.0asts, 0.5stls, 0.6blks, 50% au tir

5

(+2)

Alexey Shved La petite baisse de régime de fin-Novembre semble avoir été vite oubliée, puisque le russe reste sur deux matchs complets pour les Timberwolves (16.5pts, 2.5rbds, 2.5 asts, 58% de loin). Actuellement utilisé en tant que combo-guard pour créer en dribblant, Shved devra s’adapter au retour d’un certain Ricky Rubio, le repositionnant probablement en arrière pur, voir en sniper placé.                                                                        10.4pts, 2.6rbds, 3.7asts, 0.6stls, 0.5blks, 39% au tir

6

(-1)

Jonas Valanciunas Et si les résultats récents des Raptors déprimaient Valanciunas? Voici la question qu’on peut se poser en voyant le lituanien, habituellement intense et engagé, récemment fatigué et dominé. Peut-être qu’un peu de temps de jeu supplémentaire devrait faire l’affaire, surtout quand on sait le menu qui attends le lituanien ce week-end (Jazz Vendredi, Clippers Dimanche).
9.1pts, 5.7rbds, 1.3ast, 0.3stls, 1.3blks, 52% au tir

7

(-1)

Dion Waiters Comme les statistiques peuvent parfois être trompeuses… Waiters, qui reste sur dix derniers jours impressionnants niveau scoring (18.7pts sur les 7 derniers matchs) ne cesse de tirer à droite à gauche, alors que le basket se joue à 5. Sa distribution de balle est pourtant bonne, mais ses choix sont souvent difficiles à comprendre, et vient s’ajouter maintenant une blessure au poignet… Kyrie?
15.2pts, 2.3rbds, 3.4asts, 1.2stls, 0.2blks, 36% au tir

8

(-)

Jeff Taylor Un petit nouveau dans le Top 10 ! Le Suédois (oui oui) était surtout connu pour ses prouesses défensives, mais il a étonné son monde sur les deux dernières semaines avec des performances solides et régulières (7 des 8 derniers matchs avec 10pts minimum). Toujours sous contrôle, intelligent et patient, Taylor a des chances d’être LA meilleure affaire de cette dernière Draft. A confirmer !
8.3pts, 2.4rbds, 0.9asts, 1.2stls, 0.3blks, 44% au tir

9

(+1)

Andre Drummond Drummond est une énigme. Capable de tout puis rien, on ne sait plus où le placer dans ce Ranking ! Face aux Cavaliers, il gobe un rebond offensif avant de lâcher une magnifique passe aveugle pour Villanueva. Quelques jours auparavant? Trop de fautes, temps de jeu limité, rookie frustré. Le potentiel est immense, mais il lui faut de la patience et de l’expérience. Car sur le terrain, il en impose.
5.9pts, 6.2rbds, 0.5asts, 0.8stls, 1.3blks, 55% au tir

10

(-)

Tyler Zeller De retour dans le classement, l’homme désormais masqué a continué son beau début de saison en apportant les mêmes ingrédients habituels pour les Cavaliers : intensité, agressivité, petit tir extérieur. On aimerait vraiment le voir dans le cinq majeur avec Varejao, mais c’est surtout parce que Tristan Thompson est vraiment frustrant. Plus son temps de jeu est conséquent, et plus Zeller produit (14pts, 10rbds face à Portland, 31min de jeu).
6.6pts, 4.8rbds, 0.9asts, 0.4stls, 0.6blks, 45% au tir

 

1 Comment

1 Comment

  1. Trash Talk (@TrashTalk_fr)

    décembre 6, 2012 à 7:01 at 7:01

    Rookie Power Rankings : Quatrième semaine ! Damian Lillard toujours en pôle ? http://t.co/TvtASl6d

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top