Cavaliers

Jordan Clarkson devrait représenter les Philippines aux Asian Games : plus qu’à acheter des gants de boxe et on est bon

Jordan Clarkson

Il assurera la caution US de l’effectif en l’absence d’Andray Blatche.

Source image : Youtube

Entre Los Angeles et les Cavaliers, Jordan Clarkson continue sa petite aventure NBA, sans véritablement progresser dans la hiérarchie de la Ligue. Mais à défaut de jouer à un bon niveau d’avril à juin, l’extérieur ira martyriser du monde en août, du côté de l’Asie.

Saison mouvementée pour Jordan Clarkson. Compilant 13,9 points, 2,7 points et 2,7 assists en sortie de banc pour les Lakers puis les Cavaliers, le combo guard reste une option sérieuse en sixième homme. Néanmoins, ses premiers Playoffs en carrière ont été absolument ignobles, étant incapable d’impacter le jeu d’une quelconque façon. Jordan se doit donc de passer un cap, s’il ne veut pas rester qu’un arrière scoreur honnête en sortie de banc. Et ce cap pourrait venir de la nouvelle du journaliste Quinito Henson, du média philippin Philstar.

« Jordan Clarkson est inclu dans le roster à 12 hommes de Gilas [le surnom de l’équipe nationale des Philippines, ndlr] pour les Jeux asiatiques et on dirait bien qu’il sera autorisé à jouer par le Comité d’organisation qui a convoqué une réunion d’éligibilité demain après-midi. Espérons que la NBA autorise Jordan à jouer ! Si vous voulez Jordan dans notre équipe, tweetez #LetJordanPlay »

Et oui, vous ne le saviez peut-être pas, mais la maman de Jordan Clarkson est philippine, ce qui donne l’opportunité à son fils de pouvoir défendre les couleurs de leur équipe nationale. Et avec un joueur de son calibre, nul doute que les Philippines tiendraient leur nouveau porte-drapeau, eux qui n’ont plus remporté la médaille d’or au basket depuis 1962. Mais avant de pouvoir rejoindre Andray Blatche et tous ses camarades en Indonésie pour les Jeux asiatiques, plusieurs étapes doivent être validées. En effet, Jordan doit recevoir l’autorisation de sa franchise des Cavaliers, de la NBA elle-même et du comité d’organisation de la compétition. Si Cleveland aurait déjà donné leur accord, les deux autres instances ne devraient pas y voir d’inconvénients. La compétition se déroule ainsi du 14 août au 1er septembre, n’empiétant donc pas avec le calendrier de la NBA ; et les Jeux asiatiques recevraient un joueur d’un énorme talent et de renommée mondiale pour leur image. Enfin, il ne restera qu’à vérifier le niveau de Jordan en boxe, histoire de pouvoir se défendre en cas de nouveau barfight de son équipe nationale. Plus sérieusement, avoir l’opportunité de jouer en sélection a toujours été une occasion d’élever son niveau de jeu, avec des responsabilités accrues sur et en-dehors des parquets. Avec les Philippines, Jordan Clarkson devra être le véritable leader technique, capable de prendre feu et d’être clutch quand il le faut, ce qui ne lui a jamais été demandé de faire en NBA. L’occasion donc de passer un cap, et peut-être d’enfin justifier le gros contrat qu’il a signé deux ans plus tôt.

Superbe nouvelle pour le joueur, qui pourra aller s’éclater sur les compétitions internationales. On ne parle certes « que » des Jeux asiatiques, mais cela reste une opportunité de martyriser du monde, et de montrer toute l’étendue de son talent. Histoire de préchauffer tranquillement avant la prochaine saison NBA, où Jordan se doit de passer un cap, en effaçant cette étiquette de sixième homme scoreur unidimensionnel.

Source texte : Philstar  

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top