Heat

Erik Spoelstra sort sa flûte : tout irait très bien entre le Heat et Hassan Whiteside

Erik Spoelstra

Nous aussi Erik on applaudit, car c’est de la comm’ bien bien huilée tout ça.

Source image : YouTube

De moins en moins impliqué dans l’effectif du Heat, beaucoup attendaient un transfert pour Hassan Whiteside. Cependant, la relation entre le joueur et sa franchise serait meilleure qu’il n’y paraît. C’est en tout cas ce que nous dit Erik Spoelstra, ou ce qu’il veut nous dire…

Le divorce semblait acté entre le Miami Heat et sa tige de 2,13m. Après une saison minée par les blessures, le pivot a tout de même compilé 14 points et 11,4 rebonds. Une production somme toute acceptable, entachée cependant par les problèmes relationnels entre le pivot et sa franchise. En s’adaptant chaque soir à son adversaire du jour, comme tout coach NBA qui se respecte, Erik Spoelstra choisissait parfois de finir les rencontres sans son pivot de 29 ans, ou réduisait fortement son temps de jeu. Des choix logiques compte-tenu des lacunes d’Hassan Blanc-côté, qui devient totalement inutile en défense face à un intérieur qui l’écarte vers le périmètre. Mais visiblement, le pivot n’appréciait pas vraiment voir son coach faire son travail, et multipliait les sautes d’humeur. La dernière en date : son premier tour absolument désastreux face aux Sixers. Alors qu’il réclamait du temps de jeu pour prouver sa vraie valeur, Whiteside s’est fait totalement dominer par Joel Embiid et… Ersan Ilyasova. C’est donc sans surprise qu’on attendait du changement du côté de Miami. Néanmoins, les dernières déclarations d’Erik Spoelstra, au micro du PalmBeachPost, laisserait présager une amélioration dans la relation.

« J’ai été en contact avec Hassan [Whiteside, ndlr]. Nous avons déjeuné ensemble, et été en contact constant au téléphone et par messages. Comme beaucoup de choses dans cette Ligue, c’est différent de ce que l’on voit de l’extérieur. C’est une situation plutôt normale en NBA. J’ai hâte de commencer la saison avec un Hassan en bonne santé. Je sais qu’il est impatient également pour cela. Et nous avons encore une bonne partie de l’été pour nous améliorer. »

Et tout le monde il est gentil, et tout le monde il est content. D’après Erik Spoelstra, il n’y aurait donc aucun problème avec Hassan Whiteside au sein du Miami Heat. De la bonne bouse de boeuf comme on dit aux États-Unis. Lorsque l’on se souvient des déclarations récentes des différents protagonistes, difficile d’imaginer que les deux parties se sont juste dit « pouce » pour ensuite repartir pour une nouvelle saison. Néanmoins, les propos du coach du Heat sont compréhensibles : le pivot fait toujours partie de l’effectif, et la franchise va devoir faire avec. Car avec encore deux saisons à 25 et 27 millions de dollars chacune, en plus de son caractère pas franchement amical, peu d’équipes se bousculent pour récupérer Whiteside. Une situation difficile pour Miami, qui voit ses finances minées par son contrat, et son vestiaire mis à mal par une diva récalcitrante. Seul recours pour le moment : faire avec le pivot, qui pourrait au mieux retrouver un semblant de niveau sur le parquet, et aider un petit peu le roster à l’intérieur.

Pas la meilleure des situations pour le Heat. Whiteside est parti pour rester, plombant quelque peu les plans de la franchise au court-terme. Mais que les fans se rassurent, le gourou Spoelstra trouvera toujours un moyen pour envoyer son équipe en Playoffs, et enquiquiner les cadors de la Ligue.

Source texte : PalmBeachPost

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top