Mavericks

Kostas Antetokounmpo veut faire mieux que son frère : bingo, le gars est déjà MVP au ranking de l’optimisme

Kostas Antetokounmpo

Drafté 60ème au mois de juin, le petit frère sait que rien n’est perdu. N’est-ce pas Isaiah Thomas ?

Source image : YouTube

Sélectionné en 60ème et dernière position par Dallas le 21 juin dernier, Kostas Antetokounmpo a réalisé son rêve : il va jouer en NBA la saison prochaine. Dans l’ombre de son frère Giannis, la superstar des Bucks et de la Conférence Est, il attend avec impatience son heure, bien déterminé à marquer la Ligue de son empreinte. Dernier choix de Draft ou pas, pour lui, seul la vérité du terrain compte. 

Thanasis avait déjà tenté sa chance du côté des Knicks. Drafté en 55ème position, le second de fratrie Antetokounmpo n’avait part contre pas eu la même réussite que son frère ainé. Il est d’ailleurs reparti à Andorre, club où évolue le meneur français Andrew Albicy. Il a ensuite rejoint courant 2017 l’un des cadors du championnat grec, le Panathinaïkos. On poursuit notre petit jeu des 7 familles, on pioche et c’est désormais au tour de Kostas de faire son entrée dans l’arène. L’ailier-fort de 2m10 pour 88kg évoluait en NCAA aux Flyers de Dayton la saison dernière. Après une saison solide, il décide de se jeter dans le grand bain et de se présenter à la Draft. Le 21 juin le suspense est à son comble et à l’aube du 60ème et dernier choix, Kostas n’a toujours pas été choisi. Ce sera finalement chose faite. Kostas Antetokounmpo sera sélectionné par Philadelphie puis envoyé à Dallas dans la foulée. Un grand ouf de soulagement. Il recevra même un tweet d’encouragement d’Isaiah Thomas, lui aussi sélectionné en 2011 par les Kings au même spot. Si son contrat ne sera pas totalement garanti, le Grec ne se démoralise pas et voit les choses en grands. Après les frères Zeller ou Holiday, une nouvelle fratrie verra donc le jour en NBA. Kostas s’est confié pour The Undefeated à propos de la free agency.

« Isaiah Thomas m’a juste dit de travailler dur. Jouer dur et travailler dur. Ça n’a pas d’importance de savoir si tu es numéro 1 de draft ou non-drafté. C’est toi qui définit ta façon de jouer, pas ton pick. […] J’ai dis à Giannis que j’allais le dépasser. J’ai dit cela à tous mes frères. Nous disons que si nous jouons les uns contre les autres, peut-être que je vais les laisser marquer une fois. Après je les enferme. […] Je me sens comme quand j’étais en dehors de tout ça, de toute cette free agency. Je ne faisais pas vraiment attention à ça. Je ne regardais que les gros joueurs qui allaient dans d’autres équipes. Mais maintenant je suis vraiment dedans [en NBA]. Il est important de savoir qui vient et qui s’en va. »

Actuellement en Summer League à Las Vegas, Antetoukounmpo ne joue pas beaucoup. Il aura pourtant fort à faire pour se créer une place dans le secteur intérieur des Mavs la saison prochaine. En effet, le roster est bien rempli et dispose de vrais talents aux postes 3 et 4 comme Dwight Powell, Harrison Barnes, Maxi Kleber ou encore Dorian Finney-Smith. Toutefois, Dallas semble être une franchise idéale pour développer le potentiel de Kostas. Avec son profil athlétique, un peu à la Jabari Parker, il pourra progresser sur l’aspect technique et tactique avec une autre légende du basket européen, Dirk Nowitzki. Poste 4 à son prime et désormais abonné au poste de pivot, l’Allemand qui repartira pour une nouvelle saison avec sa franchise de toujours a le profil du mentor idéal. Toutefois, il semblerait que l’ailier possède déjà des axes de travail sur lesquelles bosser, une mentalité qui plaira sûrement à son coach, Rick Carlisle.

« Juste être capable de mieux communiquer. Parce que parfois, jouer devant de grandes foules, il faut être fort. Tu dois parler. Vous devez vous assurer que tout le monde est sur la même longueur d’onde. Tu dois être un leader. « 

Le Grec aura à cœur de s’imposer en NBA comme son illustre frère Giannis. Bien armé avec ses jambes de feu et son mental d’acier, il fera tout pour convaincre Rick Carlisle de lui laisser une chance. Kostas Antetokounmpo jouera la saison prochaine avec un autre grand espoir européen, le Slovène Luka Doncic. Après des années de règne du grand Dirk Nowitzki, le drapeau européen devrait continuer à flotter encore quelques temps dans le Texas.

Source texte : The Undefeated

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top