Kings

Marcus Smart intéresse les Kings : fin de l’aventure entre Boston et son pitbull préféré ?

marcus smart

Enfin quelqu’un qui veut mettre un peu d’argent sur Marcus Smart.

Source image : NBA League Pass

Ça s’active du côté de Sacramento. La franchise s’intéresse ainsi à Marcus Smart, agent-libre restreint des Boston Celtics. Une offre serait dans les tuyaux, alors que le joueur pourrait revoir ses ambitions salariales à la baisse devant un marché de moins en moins ouvert.

Après avoir loupé Zach LaVine, les Sacramento Kings s’attaquent à la piste Marcus Smart, comme le rapporte A. Sherrod Blakely, insider pour NBC Sports Boston. Le combo guard remplaçant des Celtics sort d’une saison à 10,2 points et 4,8 assists, à moins de 37% au tir. Mais gare aux apparences : malgré un maigre apport statistique, Marcus Smart est extrêmement important dans une équipe NBA. Apportant son flopping sa rigueur défensive et son esprit de guerrier, le pitbull sait impacter le jeu comme personne et a été un grand artisan du sublime parcours en Playoffs de Boston. Un apport considérable qui amènerait de la profondeur aux postes 1 et 2 et une bonne dose de défense au jeune roster des Kings.

Mais attention : Marcus Smart est agent-libre restreint. Les Celtics auront donc la possibilité de s’aligner sur n’importe quelle offre le concernant. Surtout que l’équipe, et particulièrement son coach Brad Stevens, ont annoncé vouloir le garder. Malgré un roster plein de talent et de jeunesse, la perte de Marcus Smart serait difficile à vivre, tant ses contributions défensives et mentales ont été primordiales dans la réussite de l’équipe. Capable de défendre sur le meilleur extérieur adverse et d’enchaîner deux flops passages en force en fin de match pour remporter la victoire, il reste une pièce maîtresse du jeu de Boston. Mais Danny Ainge a été très clair : hors de question le garder à n’importe quel prix. D’après plusieurs sources, la franchise aux 17 titres ne voudrait pas dépasser les 12 millions de dollars par an pour prolonger son pitbull, une somme que Smart a considéré comme insuffisante. Le joueur aurait cependant revu ses ambitions financières à baisse, se disant prêt à accepter une offre de moins de 15 millions la saison, d’après les informations d’Adam Himmelsbach, du BostonGlobe. Les Kings devront donc mettre sur la table une offre dans ces eaux-là, pour à la fois se mettre à l’abri d’un match des Celtics, et éviter de surpayer le joueur. Cependant, si aucun accord n’est trouvé, Smart pourrait finalement prolonger un an aux Celtics, via la Qualifying Offer de 6 millions de dollars. Cela lui permettrait de retenter sa chance à la free agency de l’année prochaine, cette fois-ci en tant qu’agent-libre non restreint.

Après la multitude de signatures des premiers jours, la free agency se montre de plus en plus calme. Marcus Smart doit composer avec des équipes en manque de salary cap, l’obligeant à revoir ses ambitions salariales à la baisse. Reste à savoir si une offre sera formulée par Sacramento, en plus d’un éventuel match de sa franchise actuelle. Affaire à suivre.

Sources texte : NBC Sports Boston et BostonGlobe

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top