Heat

Le Heat entre aussi dans la danse pour Carmelo Anthony : quel membre du Banana Boat raflera la mise ?

Carmelo Anthony

Entre LeBron, Dwyane Wade et Chris Paul, il n’a que l’embarras du choix.

Source image : Youtube

La fin de l’aventure de Melo au Thunder se dessine. Après avoir opt-in et ainsi plombé les finances de la franchise, Carmelo Anthony devrait finalement obtenir un buy-out. Futur agent-libre, plusieurs équipes seraient déjà venues aux renseignements. Après la folle rumeur l’envoyant à L.A. avec LeBron James, Carmelo devrait rejoindre un autre membre du fameux Banana Boat. Car outre la rumeur des Rockets de Chris Paul, le Heat de Dwyane Wade se serait également mis en chasse du natif de Brooklyn.

Après une saison moyenne, l’aventure de Carmelo Anthony au Thunder tourne au vinaigre. Pour rappel, il avait rejoint la franchise d’Oklahoma City l’été dernier en provenance de New York. A la peine à Big Apple, l’ancienne star de Syracuse avait finalement été échangé contre Enes Kanter et Doug McDermott. Un joli move sur le papier de la part de Sam Presti, sauf que la vérité du terrain ne montrait pas la même chose. Pas impliqué en défense et complètement hors de rythme en attaque, Carmelo Anthony n’a pas eu le rendement espéré aux côtés de Paul George et de Russell Westbrook. A 34 ans, ses statistiques à hauteur de 16,2 points et 5,9 rebonds ne reflètent pas vraiment l’étendue de son talent. Le triple champion olympique est un attaquant hors-pair capable scorer aussi bien au poste bas qu’en pull-up mais fait aussi figure de joueur ingérable à l’ego surdimensionné. Melo avait refusé de démarrer les matchs en tant que sixième homme et leader de la second-unit. Le résultat n’est pas glorieux, le Thunder s’est fait lamentablement sortir au premier face au Jazz d’un Donovan Mitchell intenable.

Pour sa dernière année de contrat, Carmelo Anthony disposait d’une option joueur à 27,9 millions de dollars. Une option qu’il a bien entendu activé. Money in the bank, comme disent nos amis cainris. Sauf que ça n’arrange en rien les affaires du Thunder. Avec la re-signature de Paul George pour un contrat max, payer autant une troisième option fait mal au salary cap et obligerait OKC à payer une luxury taxe de plus de 80 millions. La séparation entre les deux camps semble donc inévitable et Adrian Wojnarowski d’ESPN affirme que les discussions entre le joueur et les franchises intéressées sont déjà entamées. Si de nombreuses rumeurs envoyaient l’ailier rejoindre LeBron James dans la Cité des Anges, il devrait finalement prendre la direction du Texas ou de la Floride. En effet, les Rockets et le Heat sont en pôle position pour le faire venir. Carmelo s’est déjà entretenu avec les représentant de Houston ainsi que Mike D’Antoni à Las Vegas en marge de la Summer League. Les deux hommes se connaissent bien puisque Mister Pringles a craché les Knicks de 2008 à 2012. Néanmoins, leur collaboration ne restera pas dans les mémoires des fans de la Big Apple. Cette fois, Woj précise que les circonstances sont différentes et que le technicien aux origines italiennes va tout faire pour inclure au mieux Melo dans son roster. La franchise est déjà orpheline de Trevor Ariza et de Luc Mbah A Moute partis respectivement chez les Suns et chez les Clippers. L’idée d’un échange avec Ryan Anderson et Eric Gordon n’est pas à exclure non plus. Mais la petite nouveauté, c’est que le Heat aurait également commencé sa tentative de séduction de l’ailier-fort par l’intermédiaire de Pat Riley. S’il décide de rallier Miami, Anthony retrouvera l’Est une année après l’avoir quitté. Dans une Conférence décimée par la migration des talents vers l’Ouest, il pourra renforcer une franchise déjà bien installée qui peut nourrir de belles ambitions pour la suite. S’il est bien utilisé par Erik Spoelstra, son sens du scoring pourrait faire le reste et ainsi considérablement aider le Heat d’abord orienté sur la défense.

Si on ne sait toujours pas s’il s’agira d’un transfert ou d’un buy-out, Carmelo Anthony devra choisir entre un de ses deux potes du fameux Banana Boat. D’un côté Dwyane Wade qui n’a pourtant pas encore annoncé son retour sur les parquets la saison prochaine, et de l’autre CP3 qui vient de s’en mettre pleins les poches avec son nouveau contrat max. 

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top