Warriors

Le mini barfight entre Draymond Green et Tristan Thompson : un bail de gamins qui annonce une série… tendue

Tristan Thompson

Rendez-vous à minuit au terrain vague, on va voir qui a les plus grosses fesses.

Source image : youtube

Le match était terminé, Gérard s’était occupé d’envoyer les deux équipes vers une prolongation finalement gérée finger in the nose par les champions en titre, mais il a fallu que Tristan Thompson et Draymond Green nous fassent apprécier leurs calmes olympiens. C’est pas grand chose hein, mais ça promet des retrouvailles chargées d’émotion dès dimanche soir.

Shaun Livingston était simplement parti pour prendre un dernier tir alors que le match était joué, sauf que ce genre de délire ne plaît en général pas trop aux joueurs de Cleveland. On se rappelle d’un dernier lay-up inutile qui avait valu un ballon dans la gueule à Dario Saric, et c’est cette fois-ci Tristan Thompson qui s’est chargé de stopper le rescapé de la West Coast. Une faute pas bien violente aux premiers abords mais qui valait… Flagrant 2 selon les refs, surtout désireux d’en finir avec une longue soirée. Oui mais voilà, ce fût en fait un jet de Sans Plomb 95 sur la flamiche, puisque le Canadien rentrait alors dans tout ses états… et que Draymond Green en profitait pour venir féliciter son coéquipier juste devant le nez d’un Thompson pas encore calmé.

On se pousse gentiment, on se propose de se retrouver à minuit sur le terrain vague pour se la donner à grands coups de chaînes de vélos, bref tout ce qu’on aime, ce genre d’ambiance de fin de bal lors de laquelle se mélangent chanteurs de Connemara et bagarreurs du dimanche. Nos équipes sont sur le coup pour savoir ce que ce filou de Draymond a bien pou souffler à l’oreille du Kardaman, mais soyons sûrs que les deux hommes ne manqueront pas de se frotter les épaules dimanche pour le Game 2.

Une perf historique, une action mythique et donc la promesse de lendemains qui saignent, ce Game 1 nous a offert tout ce qu’un fan de NBA peut espérer. C’est quand dimanche déjà ?

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top