Cavaliers

Nouveau record all-time pour LeBron James : 2357 tirs rentrés en Playoffs, bye-bye Abdul-Jabbar

LeBron James
Source image : YouTube

Dans la longue liste des records que LeBron James va taper dans sa carrière, un nouveau est tombé cette nuit et lui permet d’ajouter un petit « numéro 1 all-time » sur son CV : les tirs, il en a mis un bon paquet.

En étant le meilleur scoreur de l’histoire des Playoffs, il fallait s’attendre à voir tomber toutes les statistiques liées au domaine du scoring. Lancers rentrés ? Déjà 1er all-time. Minutes jouées pour faire ses dégâts ? Déjà 1er all-time. Tirs à trois-points ? Déjà 2ème all-time. Il fallait maintenant s’occuper des tirs extérieurs, quels qu’ils soient, et aller chercher la montagne Kareem Abdul-Jabbar. Avec son indéfendable skyhook, KAJ avait planté 2356 tirs en Playoffs, de quoi lui offrir la 1ère place all-time. En ayant tenu aussi longtemps dans son illustre carrière, le pivot des Bucks et des Lakers ne pensait peut-être pas voir un animal venu d’une autre planète le déranger aussi tôt. Et pourtant, et pourtant… Et pourtant, c’est bien LeBron qui est arrivé à la bonne heure ce lundi, pour planter un petit jumper sur un service de Monsieur Gérard Smith. La ficelle tremblée faisait de James le nouveau recordman all-time dans le domaine des tirs extérieurs rentrés en Playoffs, avec 2357 paniers. Il y a eu de tout, évidemment, dans ce long parcours. Du tir de très loin, du milieu du terrain, de très près, du poster, des fade aways, des runners, des floaters, des putbacks, des petites claquettes, des contre-attaques, des alley-oops, des tomars, des reverse, des finger-roll, absolument tout dans le répertoire offensif littéralement génial de LeBron.

Du coup, on en est où au niveau des classements all-time de LeBron en Playoffs ? On pose la question, parce que ça n’arrête pas de mentionner les 33 ans, la quinzième saison en carrière, etc, mais vu le niveau de jeu de la bête et le fioul qu’il a l’air d’avoir en réserve, on peut s’attendre à voir d’autres accomplissements tomber en fin de carrière. LBJ peut tout à fait aller taquiner Ray Allen et ses 385 tirs à trois points rentrés (il en a 355), mais attention car derrière c’est un certain Stephen Curry qui arrive avec la nitroglycérine dans le moteur (336 à 30 ans). Quelques 215 passes séparent le King de John Stockton pour la deuxième place des passeurs all-time en Playoffs, mais on oublie l’intouchable Magic Johsnon à la première place. Les matchs joués, ça sera probablement pour lui dans un ou deux ans, puisque Derek Fisher et ses 259 rencontres peuvent déjà dire bonjour aux 232 matchs de LeBron. Si vous mettez une Finale NBA un peu longuette avec la fin de série en cours, ça donnera peut-être 240 matchs pour l’ailier, et les 20 restants auront certainement lieu la saison suivante avec un parcours en Playoffs assez banal : 4 séries en cinq matchs suffisent pour qu’il devienne 1er all-time en matchs joués après la mi-avril. Pour le reste, vous savez quoi faire. Préparez vos livres de records et vos arguments pro-LeBron, car le dernier virage de la carrière du King promet d’être remplie de ce genre de news.

 

Considéré comme un joueur plutôt porté vers la passe, LeBron est numéro 1 all-time en scoring et tirs rentrés en Playoffs. La bête la plus polyvalente de l’histoire de notre sport, point barre.

Source : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top