Spurs

Les Spurs pourront-ils et voudront-ils offrir 219 millions de dollars à Kawhi Leonard ?

Kawhi Leonard
Source image : YouTube

Cela faisait quelques temps qu’on n’avait pas parlé de l’affaire Kawhi Leonard chez les Spurs. Alors pourquoi pas ressortir le dossier aujourd’hui ? Parlons peu, parlons bien, parlons d’argent : il y a 219 millions de raisons pour le All-Star de rester à San Antonio.

219, 219, 219. Il y a de fortes chances pour que ce trio de chiffres vous reste en tête ou croise votre regard dans les semaines à venir. Pourquoi ? Tout simplement car, en millions de dollars, il s’agit du potentiel contrat max que les Spurs pourraient proposer à Kawhi afin de le garder dans ce coin du Texas pour quelques grandes saisons supplémentaires. On dit bien « potentiel », car comme nous allons l’expliquer ci-dessous, sortir une telle somme est un peu plus compliqué que le fait de sortir 10 balles de sa poche droite. On parle d’un athlète, et qui vient de vivre une grosse blessure dont il s’est mal remis, du coup l’investissement peut faire douter. Mais au-delà de cette simple notion de doute, donc dans la perception extérieure de l’affaire, ce sont les détails en interne qui pourraient faire capouter le tout. Premier élément, le divorce au sein de la famille Holt. Peter, propriétaire, et Julianna, présidente de la franchise, sont en pleine instance actuellement. Vous allez nous dire, quel rapport ? Et bien, quand vous êtes dans un coin aussi familial que celui de San Antonio, que les proprios ont vécu un long fleuve tranquille pendant de longues années, et soudain le bateau tangue, ça peut faire mal. Surtout au niveau financier, car un jour ou l’autre ce sont bien Gregg Popovich et R.C. Buford le GM qui vont devoir toquer à la porte du boss et demander… 219 millions de dollars, à dépenser, sur un joueur, qui n’a pas pointé son nez quasiment toute la saison. On ne touche pas à la famille. Et quand Peter Holt vit un tel séisme personnel, ça se ressent dans toute la franchise.

Deuxième élément, la taille du marché local. On parle donc de San Antonio ici, un des plus petits marchés de toute la NBA, une affaire qui fonctionne depuis des années en se basant sur une forte connaissance des joueurs, un système léché, une hiérarchie millimétrée et un scouting cinq étoiles. Kawhi, Manu, Tony, Dejounte, Bertans, Anderson et tous les joueurs passés avant eux, ce ne sont pas des produits achetés lors de la free agency : ce sont des gars sélectionnés puis formés sur place. Ce qui expliquait notamment l’étonnement général en voyant les Spurs frapper un grand coup en 2015, récupérant LaMarcus Aldridge devant les Los Angeles, Chicago, Dallas et compagnie. Pour 80 millions de dollars sur 4 ans, ce qui était déjà énorme pour une équipe jamais apte à dépenser des fortunes. Du coup, pour Leonard, il faudrait proposer un des plus gros contrats de toute l’histoire de la NBA…? Pas sûr que cela tente Holt et son chéquier, même si on reconnait tous le talent incroyable d’un joueur comme Kawhi. Enfin, troisième élément, la réponse de Kawow à l’offre qui sera faite. Car quand on voit ces deux premiers éléments, on se dit que le gars fera peut-être un geste, à la Spurs. Sauf que si t’es San Antonio et tu te ramènes cet été avec autre chose qu’un contrat max, on en connaît un qui pourrait vite prendre la mouche avec ses agents. Vous pouvez expliquer rationnellement et par A+B que ce n’est pas contre lui que cette offre sous le max est faite, mais le message reste le même : vous n’êtes pas all-in, donc il y a des doutes. Et tout résidera dans cette démarche, celle qui verra San Antonio proposer 219 millions de dollars à Kawhi Leonard… ou pas.

Les Spurs restent dans leur ville, donc un petit market où chaque centime est dépensé intelligemment. Le management local voudra-t-il claquer 219 millions sur un joueur comme Kawhi ? La réponse, dans très peu de temps, mais les premiers signes indiquent que les pontes de San Antonio voudront sortir le gros chéquier.

Source : Express News

1 Comment

1 Comment

  1. U. Drew

    22 mai 2018 à 10 h 24 min at 10 h 24 min

    Je ne le voit pas rester. Le mieux pour les 2 partis serait un sign-and-trade. Les spurs auront moyen d’obtenir une grosse contrepartie en échange.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top