Heat

Le divorce est consommé entre Hassan Whiteside et le Heat : vivement la free agency à Miami !

Hassan Whiteside

Le pivot ne peut pas être plus clair, il veut partir.

Source image : Youtube

Suite à l’élimination du Heat mardi dernier au Well Fargo Center de Philadelphie (104-91), les langues se délient sur bien des sujets en Floride. Après Dwyane Wade et sa possible retraite hier, c’est maintenant Hassan Whiteside, qui s’exprime (encore) sur sa situation.

C’est un sujet qui a déjà fait couler beaucoup d’encre tout au long de la saison. Le pivot natif de Caroline du Nord a vécu un exercice 2017-18 très frustrant et il l’a souvent fait savoir. Rongé par des pépins physiques ne lui permettant de disputer que 54 matchs de régulière, le grand Hassan a traversé ces derniers Playoffs tel un fantôme. Sans Joel Embiid en face lors des deux premiers matchs de la série, Whiteside n’a pas réussi à aider son équipe comme il le devait. Le retour de Jojo ne changeant rien dans les performances de l’intérieur du Heat, ce dernier n’avait pas manqué de faire part de son incompréhension vis-à-vis de son utilisation par Erik Spoelstra. Une attitude plus que discutable en pleine série, mais qui ne s’arrête pas malgré l’élimination. Au sortir de sa série catastrophique, Hassan a décidé de s’exprimer sur sa saison tout en remettant une couche sur son coach au micro de Barry Jackson du Miami Herald.

« Ça a été une longue année, avec des hauts et des bas. […] Donnez-moi au moins une chance de me battre. Je pourrais comprendre les critiques si j’avais joué 30 minutes et que j’avais été mauvais. Mais au moins donnez-moi une chance. […] On a joué le style de jeu que le coach voulait. Il voulait se servir du spacing en Playoffs j’imagine, donc c’est ce que nous avons fait. »

Ça paraît assez clair, Hassan ne trouve plus sa place dans l’effectif du Heat. Le divorce avec le coach double champion NBA (2012 et 2013) est plus que consommé et l’avenir du pivot de 28 ans semble ne plus s’écrire en Floride. Celui qui a signé un contrat de 100 millions sur quatre ans au Heat il y a deux ans, a encore deux beaux exercices bien juteux financièrement à passer à South Beach. Pas sûr en revanche que Pat Riley et Spoelstra ne lui fassent confiance après cette saison catastrophique et ses nombreuses déclarations. Reste donc à trouver un point de chute pour le pivot qui touchera l’année prochaine 24,4 millions et 27,1 millions dans deux ans. Sa dernière campagne de Playoffs ne lui a pas fait une bonne pub mais il paraît acté que les deux parties veulent s’entendre sur un départ.

Alors qui veut d’un pivot en 13,6 points et 11,4 rebonds sur sa carrière, le tout à 25 millions l’année ? On attend vos avis. Mais que tout le monde se rassure Pat Riley est formel : il est frais son poisson… Rendez-vous cet été !

Source texte : Miami Herald

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top