Thunder

Russell Westbrook versus Ricky Rubio, ça chauffe : « je mets une fin à toute cette merde au prochain match »

Russell Westbrook
Source image : YouTube

Homme du match lors du Game 3 remporté par le Jazz, Ricky Rubio a été sensationnel dans sa matchup face à Russell Westbrook. Ce qui a forcément provoqué le meneur du Thunder, lui qui a donné rendez-vous à son collègue dès ce soir. Ambiance…

Si le MVP en titre a réalisé un gros Game 1 et son équipe l’a justement remporté, c’est peu dire si le meneur du Jazz a tenu le regard avec le Brodie sur les deux matchs suivants. Un petit 22-7-9 à OKC pour mener les siens vers une énorme victoire en déplacement, puis un spectaculaire 26-11-10 devant son public, Rubio est la sensation à Utah sur ces débuts de Playoffs et c’est toute une franchise qui en profite. On parlait souvent de triple-doubles ceci et de triple-doubles cela du côté de Westbrook, il n’empêche que sur les trois premiers matchs de cette série, un meneur dirige son équipe avec détermination vers la victoire et un autre tente de son mieux mais en terminant souvent tête baissée. On pouvait s’en douter, ce type d’image ne plaît pas à Russell et au compétiteur qu’il est, lui qui a tout simplement annoncé la couleur pour le Game 4 qui aura lieu ce soir à Salt Lake City. Voyant Rubio planter shoot sur shoot avec une agressivité qu’on lui connaît peu, le All-Star du Thunder ne veut plus assister à ce type de démo et a prévu de sortir le verrou ce lundi. On attendra les actes, mais pour le moment, on a bien les paroles.

« Il a rentré des tirs. On l’a laissé se mettre trop à l’aise. Mais je mets une fin à toute cette merde au prochain match. C’est une garantie. »

On le sait, Westbrook est une machine qui fonctionne à l’uranium et il a donc besoin d’être parfois titillé pour se mettre en mode concentré. C’est à la fois dommage et excitant, mais cela donne surtout rendez-vous devant le match de ce soir, car on a récemment vu l’animal en forme dans sa propre moitié de terrain et c’était plutôt terrifiant. Il s’agissait du récent match d’OKC à Houston, une rencontre de fin de régulière que le Thunder est allé chercher… grâce à sa défense et son banc. Premier homme envoyé au bûcher ? Russell, demandant à garder James Harden en individuelle. Ce qui est assez symbolique de ce que le meneur représente en tant que meneur, capable de faire plein de choses seul alors que cela devrait plutôt se jouer collectivement, mais après tout c’est peut-être ça dont OKC aura besoin ce soir. Une sorte de lockdown défensif de la part du leader, afin que tout le monde s’y mette derrière lui et que tout le monde retourne à la Chesapeake Arena avec une série à égalité. Et quelque part, il faudra que Billy Donovan impose une défense de fer à ses gars, car sur les deux dernières rencontres on a pu voir un paquet de séquences affligeantes dans ce coin du jeu. En tête de file, l’ami Westbrook, techniquement dominé par Rubio sur les deux derniers matchs et qui devra rappeler la hiérarchie des meneurs dès ce soir.

Beaucoup de blabla, de possibilités, de capacités côté Thunder, comme si souvent mentionné cette saison. Sauf que cette fois ? Repousser au lendemain ne sera pas autorisé. Russell Westbrook est attendu en tant que patron cette nuit, à lui de faire son job pour éviter une douche de critiques méritées.

Source : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top