Knicks

On a un nouveau starter chez les Knicks, c’est Emmanuel Mudiay : patience côté France…

Emmanuel Mudiay
Emmanuel Mudiay Source : Benoît CARLIER - TrashTalk.co

C’est désormais officiel, Emmanuel Mudiay sera le meneur starter chez les Knicks. Arrivé du côté de New York pendant la trade deadline dans un échange à trois, l’ancien meneur de Denver aura eu raison de Jeff Hornacek. Il remplace donc Jarrett Jack au poste de meneur qui était le mentor de Frank Ntilikina jusqu’ici : pour le French Prince, patience…

Durant ce All-Star break, Jeff Hornacek, le head-coach des Knicks, devait trancher. Certes, en cette fin de saison, New York active le mode *touss* tank mais il n’en reste pas moins que l’on prévoit l’avenir avec les jeunes, alors autant les mettre dans le grand bain dès maintenant et les habituer à leur rôle du futur. Ce qui signifie ? Emmanuel Mudiay devient starter dans la franchise de Big Apple. Alors en plein entraînement, Hornacek a expliqué au meneur passé par la Chine qu’il serait désormais titulaire. Non, le head-coach ne le dira pas de lui-même, mais Emmanuel Mudiay si, comme il l’a déclaré à Al Iannazzone pour Newsday :

« Cela signifie vraiment quelque chose pour moi. Je ne vais pas le prendre pour acquis. Je suis venu en tant que pick de loterie donc je connais déjà cette situation. Le fait que je sois à nouveau dans cette position [de starter, ndlr], c’est une bénédiction. Je remercie Dieu pour ça. Je dois juste en profiter pleinement.  »

Emmanuel Mudiay est un meneur qui drive et qui pénètre, qui place le jeu pour ses coéquipiers et qui peut très vite déclencher un shoot si une occasion se présente. Sur ses trois premiers matchs avec les Knicks, il a joué en moyenne 23 minutes, pour 9,7 points, 5 passes et 3 rebonds. Il va donc retrouver le starting five, lui qui avait déjà connu cela à Denver. Pour sa première année en 2015-16, sur 68 matchs joués, il en avait commencé 66 avec plus de 30 minutes de jeu par match. Puis, un lent déclin jusqu’à cette saison où il n’a commencé aucune rencontre, jouant seulement 17,9 minutes par match. Il arrive donc à NYC pour retrouver, en plus d’une place dans le cinq de départ, du temps de jeu. Temps de jeu que va voir baisser l’ancien meneur. Jarrett Jack semble le grand perdant de cette histoire. Non seulement il perd une place de titulaire, mais en plus, il ne sera sûrement pas le premier back-up à la mène. Le coach des Knicks va clairement prendre de ses minutes pour en donner le maximum à Mudiay, et tout porte à croire que Ntilikina et Trey Burke seront en back-up à la mène. En effet, Hornacek semble bien disposé à donner sa totale confiance aux jeunes, et c’est Jack qui va en payer le prix. Il s’est d’ailleurs exprimé sur le futur de la franchise et le développement des jeunes joueurs :

« C’est une sorte de plan à long terme. On veut tous gagner le plus de matchs possibles. Mais on sait que ça va nous prendre des années, surtout avec Porzingis qui est blessé et qu’on espère retrouver dès le début de la saison prochaine. On essaye juste d’obtenir le meilleur de ces gars. « 

Alors, quid de Frank Ntilikina ? Plusieurs options semblent envisageables à l’heure actuelle. La première, c’est qu’il reste un remplaçant, mais celui qui aura le plus de minutes (actuellement, 20,1 minutes). Auquel cas, il formera le duo de backcourt avec Trey Burke, ce qui laissera Jack loin dans la rotation. Deuxième option, qui semble tout aussi envisageable, c’est de voir Frank Ntilikina titulaire sur le poste 2. Il formerait le duo de guards avec Mudiay, mais avec un Tim Hardaway Jr utilisé à ce poste ça semble compliqué. Quoi qu’il en soit, Jeff Hornacek a déclaré que le fait que Jack perde des minutes en donnera plus à Mudiay, mais aussi à Ntilikina et Burke. Pas de quoi s’inquiéter donc, quand on sait que le coach a une pleine confiance en lui, qu’il compte sur ses jeunes dans les années à venir et que Frankie n’a que 19 ans. En plus de cela, Hornacek l’a déclaré, Ntikina aura beaucoup plus de temps de jeu, si son physique tient avec sa récente tendinite. Le voir titulaire sur la fin de saison est donc probable :

« Parfois, il semble épuisé car il a mal au genou, on doit faire avec. Mais encore une fois, ça va être super ces 23 derniers matchs pour lui parce qu’on verra s’il peut jouer 30 minutes sans que ses genoux lui fassent mal. » 

Emmanuel Mudiay devient donc le starter des Knicks à la mène. Il lui reste 23 matchs cette saison pour convaincre le management de la franchise, tout comme pour les autres jeunes. Si Hornacek fait effectivement jouer Ntilikina 30 minutes par match en moyenne, difficile de croire qu’il sera remplaçant. Dans tous les cas, il aura plus de temps de jeu, c’est déjà un point positif pour le jeune frenchie. 

Source texte : Newsday

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top