Thunder

Preview Thunder – Sixers : avec ou sans les trois prolongations ?

Westbrook embiid

Prévoyez du rab, avec eux on sait quand ça commence mais on sait jamais quand ça finit.

Source image : NBA League Pass

A minuit pile, le Process et ses potes se déplacent à la Chesapeake Arena, antre de l’actuel MVP et d’une équipe qui ne semble plus vouloir perdre. Et si la dernière confrontation entre les deux équipes avait vu le Thunder repartir avec la victoire, la récente blessure d’Andre Roberson pourrait bien redistribuer un peu les cartes. 

Le 15 décembre dernier, le Wells Fargo Center avait vu OKC remporter un des matchs les plus spectaculaires de la saison. Trois prolongations, des joueurs qui se répondent coups pour coups, un Embiid énorme distribuant des blocks plus clutchs les un que les autres, un Westbrook monstrueux. Ajoutez à ça tous les autres acteurs qui se défoncent pendant 53 minutes comme si leur vie en dépendait, et vous obtenez un candidat au match de l’année (119-117). Si les Sixers avaient eu à plusieurs reprises l’occasion de remporter la partie, il leur avait manqué ce petit quelque chose de plus, notre pari ira sur l’expérience. Il n’en fallait pas plus au Thunder pour remporter le match, profitant du peu d’erreurs que les jeunes de Philadelphie avaient commis pour repartir de Pennsylvanie avec la W. Si Roberson avait raté un game winner immanquable à la fin de la deuxième prolongation pour empocher la victoire, c’est bien lui qui avait finalement conclu cette partie grâce à une passe de l’actuel MVP.

Mais le Thunder va devoir légèrement revoir ses plans puisque Roberson ne sera pas là cette nuit. C’était l’instant bad de la soirée d’hier, suite à un mauvais appui ligne de fond pour conclure un alley-hoop, le meilleur défenseur de l’équipe chute lourdement et est évacué sur civière. Le diagnostic est sans appel : rupture du tendon rotulien, saison terminée. Ayant récupéré son arrière depuis quelques matchs seulement, OKC va devoir s’ajuster pour continuer sa belle série en cours de sept victoires consécutives. Avec un Westbrook qui semble retrouver son niveau de MVP, un Paul George récemment nommé All-Star pour remplacer Boogie et un Melo semblant peu à peu trouver sa place, l’absence d’Andre reste préjudiciable pour son impact défensif évident. Présentant un bilan de 29 victoires pour 20 défaites, le Thunder aura néanmoins à cœur de continuer sa remontée à l’Ouest pour se rapprocher un peu plus du duo Spurs-Wolves. De leur côté, les Sixers se battent pour rester parmi les huit premiers de l’Est. Restant sur 5 victoires en 6 matchs, et ayant un jour de repos de plus que le Thunder, les protégés de Brett Brown n’ont probablement pas oublié le match de décembre, et savent qu’il y a une revanche à prendre.

Si on n’exigera pas trois prolongations, on espère quand même assister à un match spectaculaire, entre deux équipes qu’on retrouvera sûrement en post-season. Le Process face au MVP, acte 2, rendez-vous ce soir à minuit. Game is on.


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top