Celtics

Gordon Hayward recommence à shooter aisément : on avance, on avance…

gordon hayward
Source image : youtube

En conférence de presse du côté de Los Angeles sur ce début de semaine, Brad Stevens s’est exprimé sur le cas Gordon Hayward. Pour lui, il est bon que son joueur change sa petit routine de soins dès qu’il le peut. C’est parti pour rester un peu en Californie. 

Gordon Hayward continue sa rééducation. Et c’est sa compagne Robyn Hayward, qui nous le montre par une vidéo publiée sur son compte Instagram il y a 3 jours. Au programme, une training session de shoot à trois points sans décoller les pieds, preuve que la santé du joueur s’améliore. Pour ceux qui se posent encore la question, non, il n’a pas perdu son niveau. Démonstration :

Actuellement, Gordon Hayward est avec les Celtics à Los Angeles, ce qui lui fait un peu oublier sa longue période de rééducation. Ainsi, pour éviter l’ennui souvent associé au processus de récupération d’une blessure à long terme telle que la sienne, Hayward se verra rester dans le sud de la Californie pendant quelques jours. Pour une blessure grave comme la sienne et à son stade actuel, ce qui importe techniquement parlant est de savoir s’il doit posséder une machine Ultra-G (Ultra-Gravity, n.d.l.r.) proche de lui pour tout travail de réhabilitation, car elle est plutôt du genre compliquée à transporter. Si ce n’est pas le cas, alors il pourra, comme il le fait déjà en ce moment, voyager avec l’équipe. C’est ce qu’a déclaré Brad Stevens, le coach des Celtics, à NBC Sports Boston :

« L’une des choses que nous voulions faire était de changer un peu son environnement. Donc, il va être ici pour ces deux matchs, et il restera ici en Californie pour une semaine à dix jours avec quelques membres de notre équipe, et il nous rejoindra à Boston. « 

Brad Stevens a par ailleurs expliqué pourquoi il était utile que Gordon Hayward change de ses habitudes. Pas seulement coach le Bradou, il est également possesseur d’un BAFA pour s’assurer que les petits vont bien :

« Nous prenons l’avion tous les quatre, cinq jours. Lui, il est dans sa routine depuis trois, quatre mois, en faisant toujours les mêmes choses. Donc nous voulions juste l’avoir à nos côtés pendant quelques matchs en profitant que ce soit dans l’Ouest pour qu’il y reste quelques jours de plus. »

Si Stevens a également évoqué le fait que Gordon Hayward pourrait commencer à voyager régulièrement avec l’équipe en mars, ses coéquipiers, à l’image d’Al Horford, sont désireux de voir l’ancien ailier du Jazz rejoindre l’équipe pour les road trip, même s’il est toujours prévu que Gordie ne revienne que la saison prochaine :

« Nous sommes heureux dès que Gordon est avec nous. Cela fait partie de son processus de rééducation de revenir partiellement là où il devrait tout le temps être présent. On respecte cela. Mais dès qu’il vient, c’est bon de partager des moments avec lui. Il fait encore partie de tout cela. »

La rééducation de Gordon Hayward avance doucement mais sûrement, on fait des petits pas vers l’avant en espérant continuer dans la rubrique « bonnes nouvelles » jusqu’au printemps.

Source : NBC Sports Boston

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top