Nets

Jahlil Okafor n’a pas le temps : arrivé il y a un mois, le pivot veut devenir le franchise player des Nets

Jahlil Okafor

Cf. : mettre la charrue avant les bœufs.

Source image : Youtube

Jahlil Okafor se remet tout doucement en forme. Depuis son trade à Brooklyn mi-décembre en provenance des Sixers, le pivot n’a joué que quatre matchs. Pourtant il se voit déjà en franchise player. C’est tout ce qu’on lui souhaite, mais calmos Jahlil, essaye déjà de jouer plus de 10 minutes par match.

On le sait, Jahlil Okafor revient de loin. Après une belle saison rookie (30 minutes par match et 17,5 points de moyenne), le numéro 3 de la Draft 2015 a subi de plein fouet la concurrence de Joel Embiid. Il a donc progressivement été benché et ne jouait plus que 22 minutes l’an dernier pour un peu moins de 12 points de moyenne. Cette saison, c’était le néant en Pennsylvanie. Mais heureusement, il a trouvé une porte de sortie chez les Nets. Problème, après plusieurs mois sans jouer, son état de forme était calamiteux. Il fallait prendre le temps de le remettre en forme. S’il a déjà joué le 15 décembre contre Toronto, sa saison commence réellement maintenant. Il vient d’enchaîner trois matchs d’affilée : 11 minutes contre les Wolves pour 2 points, un beau match contre les Celtics avec 12 points et 5 rebonds en 13 minutes, et une légère rechute contre les Raptors (10 minutes 2 points). Bilan pour Brooklyn, une victoire pour deux défaites, dans des matchs très serrés, tous trois terminés avec un écart de moins de deux points. Ce n’est pas fameux mais fouler les parquets était encore inespéré pour Jahlil il y a moins de deux mois. Du coup le joueur s’enflamme un peu, voici qu’il a posté sur The Player’s Tribune :

“Je veux juste faire tout ce qui est en mon pouvoir pour être ce que la franchise attendait de moi lorsqu’elle m’a tradé. Un guerrier et un leader. Je fais en sorte qu’elle ait un joueur qui lui permette d’aller loin en Playoffs. Je m’assure de devenir ce que ma famille et mes amis ont toujours envisagé pour moi : la pierre angulaire d’une franchise.”

En tant que numéro 3 de Draft promis à un immense avenir, c’est normal. Néanmoins, le joueur ne doit pas se mettre tant de pression et commencer par penser à revenir un à niveau de forme décent. À l’heure actuelle, il ne peut toujours pas jouer plus d’un quart d’heure par match. De même dans la globalité de sa carrière, il n’a jamais joué plus de 53 rencontres par saison. À Brooklyn, l’équipe est prometteuse. Elle compte notamment D’Angelo Russell, joueur qui l’a devancé d’une place à la Draft 2015, mais aussi Caris LeVert, un bon arrière scoreur. La franchise est en pleine reconstruction et ne cherche pas de résultats immédiats. C’est donc l’équipe idoine pour Jah qui va pouvoir se remettre en forme, jouer des matchs, faire des performances. Et ensuite seulement il sera temps de devenir un franchise player. On sait vu sa saison rookie à 17 points par match qu’il en est capable.

A peine revenu sur les parquets qu’Okafor veut montrer à la terre entière quel joueur il devrait être. Pour cela il faut déjà enchaîner les matchs et dépasser cette barre de 53 sorties dans une saison qui fait un peu tâche trois ans après son arrivée dans la Ligue. Avant de vouloir être un franchise player, Okafor doit surtout penser à jouer.

Source texte : The Player’s Tribune


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top