Los Angeles Clippers

Doc Rivers s’exprime sur le départ de Chris Paul : la fin d’une ère mais un changement nécessaire

Doc Rivers

Comme ça les Clippers ne perdront plus prématurément en Playoffs, ils ne seront même plus qualifiés.

Source image : Youtube

Au cœur d’une saison de transition, Doc Rivers s’est exprimé sur le départ de Chris Paul. Un changement nécessaire selon le coach même si celui-ci n’était pas forcément souhaité.

Les Los Angeles Clippers étaient bien décidés à se débarrasser de leur étiquette de looser en recrutant Chris Paul pour l’associer à DeAndre Jordan et Blake Griffin. Avec Doc Rivers, les Clippers s’étaient aussi adjugés les services d’un coach ayant connu les honneurs du titre NBA. Mais parfois, les clichés ont la vie dure. Souvent auteurs de belles saisons régulières, les joueurs de l’autre franchise de Los Angeles étaient rattrapés par leurs illustres prédécesseurs au moment des Playoffs. Bafouillant leur basket, les Clip’s se faisaient toujours sortir avant d’atteindre les Finales de Conférence. C’est ce qui explique en partie le départ cet été de Chris Paul qui a décidé de rejoindre un vrai contender après cinq ans d’échec et de stagnation. Un échange avec les Rockets que Doc Rivers a tenté de prendre avec philosophie au micro de Michael Lee de Yahoo! Sports.

« J’avais pour vision de remporter le titre avec Chris, Blake, DJ et tout le groupe. Evidemment nous ne l’avons pas fait. Mais mon but n’a pas changé. Je ne coache pas pour autre chose. Parfois vous changez parce que vous en avez envie, d’autre fois vous êtes obligé de changer. Mais au final, la plupart du temps, le changement a du bon. Que vous le vouliez ou pas. Nous n’étions pas des gagnants. A un moment donné il faut réaliser qu’avec ce groupe, vous ne serez probablement jamais des gagnants. Si vous êtes assez forts, vous pouvez passer outre, peut-être que nous n’étions pas assez forts. »

Des mots assez durs de son coach envers son groupe. Tout simplement pas des winners, juste bons à gagner des matchs en régulière. On trouve ça un peu trop facile de la part du Doc qui ne remet jamais en cause son coaching. Il ne dépend pourtant que de lui d’insuffler cette mentalité de winner à son équipe, lui qui a connu les sommets avec les Celtics. Le coach est aussi le garant de l’alchimie de son équipe, et visiblement de ce coté là, Doc Rivers n’a pas fait son taf. C’est en tout cas ce qu’avait indiqué J.J. Redick pendant l’été en indiquant que ses joueurs ne prenaient aucun plaisir à évoluer ensemble et que le Doc ne s’est pas ajusté aux changements dans la Ligue.

« Il n’y avait pas beaucoup de joie, et pas que selon moi, c’était le cas pour tout le monde. Je pense que c’est une des raisons pour lesquelles Chris est parti. Je pense qu’on n’avait pas de plaisir à jouer ensemble. De plus, pendant ce temps-là, la Ligue a changé. La façon dont ont joués les Warriors et les Rockets a changé. Au final, je ne sais pas si nous avions assez de puissance de feu pour battre ces équipes. C’est mathématique. »

Pour Doc Rivers, ses joueurs n’étaient tout simplement pas assez bons pour gagner un titre. Pas forcément faux, mais nous sommes aussi en droit de penser que son coaching n’était pas non plus à la hauteur de tels joueurs. En espérant qu’il entende les arguments de J.J. Redick pour reprendre en main son groupe.

Source texte : Real GM

1 Comment

1 Comment

  1. Wilson

    26 décembre 2017 à 16 h 43 min at 16 h 43 min

    Article intéressant mais attention aux fautes de frappe et aux redondances.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top