Pelicans

Les Pelicans tiennent leur poste 3 : Dante Cunningham is back, Gentry a trouvé son franchise player

Dante Cunningham

« Quand tu sais que tu vas retrouver ton pote Alvin ».

source image : youtube

C’était le gros dossier en ville depuis quelques semaines et la blessure de Solomon Hill, les Pelicans devaient trouver un ailier de métier capable de boucher les trous. C’est désormais chose faite avec la signature de Dante Cunningham, qui viendra offrir une énorme concurrence à Darius Miller pour le poste d’ailier titulaire. Ça y’est, on a trouvé la phrase la plus WTF de l’année en Louisiane.

Cette fois-ci c’est la bonne, les Pelicans ont trouvé leur homme. Après avoir dégagé Axel Toupane un peu trop vite, testé Josh Smith, Martell Webster, Chase Budinger et Arjen Robben, c’est donc le valeureux Dante Cunningham qui décroche le pompon. Encore sur le marché des free agents car NOLA avait probablement d’autres rêves que de le re-signer, l’ailier de 30 ans partira donc en octobre pour sa quatrième saison sous le maillot des Pels. Un très bon coup réalisé par le front office de New Orleans, quelques jours après avoir réussi à attirer le pitbull Tony Allen en ville.

Rajon Rondo, Jrue Holiday, E’Twaun Moore, Ian Clark, Tony Allen et Jordan Crawford sur le backcourt, Darius Miller et Dante Cunningham sur les ailes et les deux cinglés dessous, voilà un roster qui commence mine de rien à ressembler à quelque chose, même si les ailes sont toujours aussi fournies en talent que le crâne de LeBron est fourni en cheveux véritables.

Tellement fournies qu’on avait d’ailleurs appris il y a quelques jours que le poste d’ailier titulaire reviendrait probablement dans un premier temps à Darius Miller, dont vous connaissez évidemment tous la carrière. Alvin Gentry pourra en tout cas compter sur un joueur de devoir en la personne de Cunningham, qui connait de surcroît la maison. A 2,3 millions la saison alors qu’il était pourtant courtisé par les Bucks, les Wolves ou les Raptors, l’opération est bonne pour NOLA et le roster est désormais full :

  • Meneurs : Rajon Rondo, Jrue Holiday, Frank Jackson
  • Arrières : E’Twaun Moore, Ian Clark, Jordan Crawford, Tony Allen
  • Ailiers : Solomon Hill, Darius Miller, Dante Cunningham
  • Ailiers-forts : Anthony Davis, Cheick Diallo
  • Pivots : DeMarcus Cousins, Alexis Ajinca, Omer Asik

Un squad finalement équilibré si l’on imagine que Tony Allen voire E’Twaun Moore seront parfois utilisés à l’aile et que Darius Miller sera peut-être une belle surprise cette saison.

On en a enfin fini avec cette histoire d’ailier à New Orleans et Alvin Gentry va enfin pouvoir se mettre au boulot et commencer à dessiner ses systèmes. Petit jeu du jour, une erreur s’est glissée dans cette phrase, à vous de la retrouver.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top