Kings

Zach Randolph condamné à 150 heures de travaux d’intérêt général : non, jouer pour les Kings ne compte pas

Zach Randolph Grizzlies

Le Nounours échappe à la prison.

Source image : YouTube

Arrêté par la police en en possession d’herbes de Provence le mois dernier, Zach Randolph a pris acte de sa sanction ce mercredi. Le nounours devra effectuer 150 heures de travaux d’intérêt général. On peut dire qu’il s’en sort bien.

La NBA n’apprécie pas trop ce genre d’affaires, surtout lorsqu’elles en viennent jusqu’à un procès. Déjà concerné par des histoires similaires précédemment dans sa carrière, Zach Randolph risquait gros ce mercredi. Heureusement, les charges initialement retenues contre lui avaient été allégées puisque le tribunal avait finalement jugé qu’il était simplement en possession d’une importante quantité de Marie-Jeanne sans volonté de la revendre lui-même. Malgré tout, la résistance du pivot des Kings à son arrestation ne jouait pas en sa faveur alors que le juge devait annoncer sa peine ce mercredi. Ce sont finalement 150 heures de travaux d’intérêt général qui ont été infligées à Zachary qui n’a pas essayé de contester les accusations retenues contre lui. L’ancien coéquipier de Marc Gasol à Memphis pourrait tout de même tenter de faire appel en réclamant que la peine soit annulée s’il n’avait pas affaire à la police pendant un an.

A 36 ans, Z-Bo rentre dans sa 17ème saison professionnelle à Sacramento où il effectue peut-être ses derniers tours de piste. Avec la réputation sulfureuse de l’asile de la capitale californienne, il va falloir qu’il se tienne à carreau s’il ne veut pas vite se retrouver face au juge même si Vlade Divac semble avoir réussi à assainir l’ambiance au sein du vestiaire des Kings. Malheureusement pour Zach Randolph, jouer au basket devant des milliers de spectateurs n’entre pas dans le cadre des TIG et il va devoir se débloquer du temps entre les entraînements pour venir en aide à la communauté de manière plus concrète. L’Association pourrait aussi le contraindre à purger plusieurs matchs de suspension pour la mauvaise image de la Ligue renvoyée au grand public dans cette affaire. L’annonce ne devrait pas tarder à arriver si jamais Adam Silver en décide ainsi. Le double All-Star n’avait probablement pas besoin de ça pour terminer sa carrière en paix, lui qui s’était calmé après être passé par la terrible équipe des Portland Jail Blazers au début des années 2000.

Zach Randolph est maintenant fixé. Vu les premiers chefs d’accusation, il ne s’en sort pas si mal. Reste à savoir si son appel sera fructueux et si la NBA acceptera de le laisser tranquille. En tout cas, ce n’est pas ce qui va aider les Kings à changer leur image auprès du grand public.

Source texte : ESPN


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top