Nuggets

Kenneth Faried est prêt à cartonner dans son nouveau rôle en sortie de banc : ok, mais à Denver ou ailleurs ?

Kenneth Faried
Source image : YouTube

Dans la famille “je suis dans les rumeurs de transferts depuis ma naissance mais je le vis bien”, on demande le neveu, Kenneth Faried. Le Manimal aborde la saison sereinement, sans se prendre la tête.

C’est qu’il a bien compris le business, le garçon. Alors que certains paniquent dès qu’ils entendent la moindre rumeur les concernant au milieu de l’été, Faried a appris à voler en pleines turbulences H24. Depuis environ trois ans, pas un seul mois ne passe sans que Kenneth ne soit intégré dans une histoire liée aux Nuggets, ou à un échange Pokémon. Il faut dire que le garçon est dans ce moule bizarre, entre trop payé pour ce qu’il fait et peu cher pour ce qu’il a à apporter. Un moule dans lequel l’intéressé se sent désormais à l’aise, car il sait que tout devrait lui aller cette saison. En effet, soit derrière Paul Millsap le trampoline humain apportera ses minutes dans une équipe talentueuse, soit dans une autre franchise il démarrera une nouvelle page. Une perspective qui lui permet d’aborder la rentrée avec le sourire, comme il a pu le confirmer dernièrement du côté de Denver. Serein face aux rumeurs, bien dans ses pompes, Faried relèvera n’importe quel challenge cette saison, avec sa dalle habituelle.

“Honnêtement, oui je préférerais (rester titulaire), car je reste un compétiteur au final. Donc quelle que soit la personne qui me pose cette question, je répondrais oui car je reste un compétiteur et je veux me battre pour ma place dans le cinq. Les introductions des joueurs, les cris du public, ça a lancé ma carrière, ça a vraiment aidé à lancer ma carrière. J’étais un titulaire et je prends ma carrière en tant que titulaire, je me considère comme un joueur titulaire. Mais cela va être intéressant car on va avoir de bons duels à l’entraînement si je joue en sortie de banc. Et si c’est le cas, je continuerai à jouer dur car au final c’est l’équipe avant tout.”

L’an passé, c’était un peu le low point de la jeune carrière de Kenneth. Non pas qu’il ait vécu un cauchemar pendant neuf mois, mais disons qu’il n’a jamais joué aussi peu de temps sur les parquets (21 minutes en moyenne), et la moitié de ses matchs ont été joués en sortie de banc. Mais c’est peut-être ça, finalement, qui a créé un déclic et pourrait permettre au Manimal de s’offrir une belle deuxième partie de carrière. Après le buzz de ses débuts et des Mondiaux réussis en 2014, Faried a vu la hype gentiment retomber à cause de quelques limitations techniques et une défense plus que douteuse. Le genre de défaut qui ne pardonne pas en 2017, quand on voit les monstres qui évoluent sur son poste. Dans l’ombre, loin des projecteurs, le bonhomme pourrait enfin devenir ce qu’il est vraiment : un contributeur efficace en sortie de banc, apportant énergie, rebond et hustle tous les soirs. Il suffit de prendre le cas d’un Taj Gibson ou d’un Enes Kanter pour voir qu’être un grand remplaçant peut aussi représenter une belle trajectoire en carrière, la titularisation n’est pas un gage d’excellence. Chez les Nuggets ou ailleurs, KF pourrait donc se refaire une santé, et apporter tout ce qu’il a dans son sac. Est-ce que le management de Denver souhaitera le conserver, affaire à suivre.

Paul Millsap et Nikola Jokic remplissant la raquette de Mike Malone, il faudra bien créer une rotation intérieure derrière le duo : Darrell Arthur, Trey Lyles, Juancho Hernangomez, Mason Plumlee et même un peu de Wilson Chandler, pas facile d’intégrer le Manimal. 

Source : BSN Denver


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top