Cavaliers

Jae Crowder a vécu le décès de sa mère et son trade le même jour : un moment difficile et riche en émotions

Jae Crowder

Beaucoup de respect.

source image : youtube

Si l’on a beaucoup parlé de la réaction d’Isaiah Thomas à la suite de l’annonce de son transfert à Cleveland, il y en a bien un autre qui a vécu les conséquences du business de Boston… et au pire des moments. C’est lorsque qu’il était au chevet de sa mère mourante que Jae Crowder a appris son départ vers l’Ohio, avant de la voir s’éteindre cinq minutes plus tard. Très ému lors de la conférence de presse des Cavaliers hier, le joueur est revenu sur cette journée très particulière, difficile, mais qu’il qualifie également comme une opportunité incroyable dans sa carrière de basketteur. 

C’était le 22 août dernier, Jae Crowder vivait une journée très riche en émotions lors de l’annonce de son trade à Cleveland, qu’il a du conjuguer avec un drame personnel : le décès de sa mère des suites d’un cancer. C’est donc hier, sous les couleurs de sa nouvelle franchise, que  Jae s’est exprimé sur ce moment très difficile à gérer émotionnellement. Alors qu’il était très heureux du tournant que prenait sa carrière, grâce à l’opportunité de rejoindre LeBron James pour viser le titre, le joueur de 27 a donc fait face à cette épreuve personnelle douloureuse peu de temps après avoir annoncé à sa mère son départ. Visiblement très fort mentalement puisqu’il parvient à tirer aujourd’hui le positif de cette situation pour le moins inhabituelle :

Il s’est passé beaucoup de choses ce jour-là. Le positif dans cette épreuve, c’est que j’ai pu le murmurer à ma mère avant qu’elle ne s’éteigne. J’étais avec elle. Je lui ai dit “Non allons à Cleveland”. Cinq minutes après, elle nous quittait.

Cette journée fût très difficile, mais c’était une bonne journée pour moi du point du vue de ma carrière de basketteur, de rejoindre une franchise comme les Cleveland Cavaliers, de me mettre dans une disposition pour jouer le titre. Je n’aurais pas pu demander quelque chose d’autre. J’étais reconnaissant envers Boston, pour tout ce qu’ils ont fait pour moi, et de m’avoir transféré dans une équipe telle que celle-là. J’étais reconnaissant de cette opportunité. Mais cette journée était “dingue”.

Difficile de réaliser l’intensité de l’ascenseur émotionnel qu’a du subir Jae Crowder. Désormais concentré sur son avenir  professionnel, le joueur, à l’image d’Isaiah Thomas, est heureux de pouvoir évoluer dans l’une des meilleurs équipes du circuit avec le best player au monde, malgré son attachement à son ancienne franchise. Crowder l’avait déjà bien compris pendant l’intersaison, après la draft de Jayson Tatum et le recrutement de Gordon Hayward, son futur chez les Celtics semblait être incertain. Moins affecté par son départ de Boston que le lutin, ce dernier ayant créé une relation très particulière avec la communauté des supporters, Jae a rapidement compris l’opportunité énorme que représentait son départ chez les champions 2016, forts de trois Finales consécutives. En tant qu’ailier, le fils de Corey Crowder aura donc la possibilité de suppléer le meilleur spécimen au poste 3 du circuit, et probablement de l’histoire. Avec une marge de progression encore importante considérant son jeune âge, sa polyvalence des deux-côtés du terrain, grâce à une grosse défense athlétique et une adresse supérieur à 45% en plantant 188 3-points par match, sera donc très précieuse pour les Cavs la saison prochaine…

Jae Crowder a vécu au mois d’août une journée pour le moins riche en émotions, alternant entre la surprise, la joie et une immense tristesse. Si la perte de sa mère a évidemment bouleversé le joueur, il aborde désormais son avenir en tant que basketteur avec beaucoup d’impatience et d’envie en rejoignant la meilleur équipe de la Conférence. Devant cet incroyable mental, on a juste envie de dire respect, et bon courage dans cette épreuve. 

Source : CBS Sport


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top