Nets

D’Angelo Russell va devoir scorer en masse : Mozgov l’annonce, les Nets l’attendent, le poignet est prêt

D'Angelo Russell
Source image : NetsDaily

Attendu de pied-ferme par des fans de Brooklyn désespérés, D’Angelo Russell sait qu’il va devoir claquer sa meilleure saison en carrière s’il veut effacer les points rouges liés à son image : ses coéquipiers le soutiennent à fond, en tout cas.

Et le dernier qui a tenu à le mettre en avant n’est pas un petit nouveau, puisqu’il s’agit de Timofey Mozgov. Le pivot, qui faisait partie du deal en échange de Brook Lopez, a justement passé la saison dernière aux côtés de D-Lo chez les Lakers. L’occasion pour le Russe de voir le talent qui coule dans les veines du meneur, mais aussi de comprendre les difficultés rencontrées par ce dernier, dans un effectif qui ne le responsabilisait pas autant que souhaité. Chez les Nets ? Russell aura carte blanche pour faire péter la feuille, avec un bon coach en la personne de Kenny Atkinson, et un cadre un peu plus sérieux que celui de Los Angeles. Un mélange de bonnes vibes qui donne du coup une micro-hype autour de D’Angelo, lui qui pourrait offrir une belle campagne à son équipe cette saison. Et pour la nourrir donc, c’est Mozgov qui y est allé de son petit commentaire, entre deux matchs à l’EuroBasket. Le géant croit clairement en son meneur, qui devrait cartonner dans ce nouveau système.

“Il va beaucoup scorer cette saison. Il va prendre beaucoup de tirs à trois points car c’est un très, très bon shooteur. Il est très talentueux et j’espère qu’il va me filer des ballons (rires).”

Plus de vingt points de moyenne, c’est plus que jouable. Non seulement car Russell a le talent et le shooting qu’il faut pour y arriver, mais aussi car jusqu’ici les bases statistiques ont confirmé que le gaucher pourrait aller dans cette direction. En effet, même s’il faut prendre avec des pincettes toute projection réalisée sur 36 minutes, il faut savoir que D’Angelo tournait à quasiment 16 points de moyenne en 29 minutes de jeu l’an dernier. Prenez votre calculette, posez le tout sur une base de minutes plus élevée puisqu’il y aura feu vert à Brooklyn, et vous vous rapprochez de la vingtaine sans forcer. Maintenant, il faudra en effet surveiller ses pourcentages, son ratio passes/balles perdues, et un nouvel élément qui sera important à prendre en compte : la pression adverse. Car s’il y a bien un garçon qui pourrait être la cible des couvertures défensives lors des neuf prochains mois, c’est lui. Et quand on se tape le meilleur défenseur de l’équipe d’en face tous les soirs, ça peut vite faire péter un câble.

D’Angelo Russell a plus de 20 points de moyenne, le pari peut être pris dès aujourd’hui. Osé ou réaliste ? C’est à lui de nous le dire, dès la reprise.

Source : Nets Daily


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top