Bucks

Spencer Hawes viré par les Bucks : triste fin de parcours pour Mister Fashion 2014

Spencer Hawes
Source image : YouTube

Alors qu’il aurait bien aimé continuer à envoyer de la bûche en sortie de banc, Spencer Hawes a malheureusement été contacté par les Bucks afin qu’il fasse ses valises : merci, au revoir.

Pauvre Spencer. On aurait imaginé meilleur mois de septembre pour lui. Sous contrat avec la franchise de Milwaukee, le vétéran pensait qu’il allait pouvoir poursuivre ce qu’il avait entamé l’an dernier. C’est-à-dire ? Motiver les plus jeunes, espacer le terrain grâce à son poignet magique, imposer son style vestimentaire à tous les ophtalmos de la planète et aider les Bucks à continuer leur folle montée dans les hauteurs de la Conférence Est. Récupéré justement par Jason Kidd en plein milieu de saison, dans un transfert qui le voyait quitter Charlotte et ses Hornets, Hawes avait vu son temps de jeu passer carrément sous la barre des 10 minutes de moyenne par match, le banc lui réservant un accueil chaleureux tous les soirs. Dur dur de se faire une place, au sein d’une raquette qui n’est pourtant pas si remplie que ça, mais où les jeunes à fort potentiel sont présents. Seulement quelques semaines avant la reprise, le beau gosse a donc été remercié par les Bucks, et il faudra qu’il squatte désormais un camp d’entraînement s’il souhaite passer une saison de plus en NBA.

Pour la petite info, qui peut expliquer notamment ce choix dans le management du Wisconsin, il faut savoir que Milwaukee était déjà à 119 millions de dollars de contrats garantis pour la saison prochaine, et qu’il fallait dégraisser sous peine de se retrouver dans la luxury tax. Et pour une équipe de petit marché, qui souhaite draguer du beau monde en signant du joueur confirmé dans les années à venir, avoir un tracteur payé 6 millions cette année ne servait à rien. C’était la dernière année de contrat de Spencer Hawes, les Bucks ont finalement décidé de répartir les versements sur les trois prochaines saisons. Ainsi, quoi qu’il arrive à l’intérieur, et quelle que soit l’équipe dans laquelle il pourra jouer, la banque de Milwaukee devra verser autour des 2 millions de dollars sur son compte en banque. Une bonne nouvelle parmi les mauvaises, même s’il est vrai que le principal est là du point de vue sportif : difficile de croire que Spencer retrouvera une équipe NBA dans les semaines à venir.

Courage, divinité du monde de la mode. On aurait espéré avoir une nouvelle belle moustache en novembre et un pur costard autour de Noël, mais ça semble mal parti…

Source : ESPN


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top