Lakers

Opération ménage chez les Lakers avant la prochaine free agency : qui c’est qui veut du gros poisson?

Paul George

Free agency 2018, nous voici !

source image : youtube

Les Lakers se préparent pour pêcher du gros poisson l’été prochain : la franchise de Magic a commencé à faire le ménage en transférant l’amateur de vodka Timofey Mozgov et D’Angelo Russell de l’autre côté du pays, tout en adoptant une stratégie de flexibilité avec des signatures courtes comme Kentavious Caldwell-Pope. Les objectifs sont désormais clairs : se libérer des autres contrats moyens durant la saison pour dégager le flouze suffisant afin de ferrer deux mastodontes en 2018. Quoi ? Il y aura du beau monde sur le marché en juillet prochain? Pas au courant… 

LeBron James, Paul George, DeMarcus Cousins, Russell Westbrook s’il ne rempile pas à OKC, et même KD – pas la première fois que le mec pourrait nous surprendre au mois de juillet – sont le genre de noms qui circuleront pendant THE 2018 free agency. Mamma mia, tous à couvert, il va pleuvoir des billets verts. C’est avec cet état d’esprit que raisonnent les Lakers en ce moment car pour espérer pouvoir accentuer l’exode actuel à l’Est et signer deux gros colosses, il leur faudra une marge financière importante. A titre d’exemple, un LeBron dans la nature coûtera au minimum 35,7 millions l’année, contre seulement 30,6 patates pour PG ou DMC, ces petits joueurs… Faites le calcul vous-même si l’envie vous prend mais en conclusion, cela fait beaucoup de besoin en cap space, même si des joueurs comme Brook Lopez, Julius Randle ou KCP seront free agents. Pour y remédier, c’est plutôt simple : on sort la balayette et on termine le dépoussiérage. Cette fois, les deux nouvelles cibles sont Luol Deng, encore sous contrat pendant trois saisons pour 54 millions, et Jordan Clarkson qui touchera lui 37,5 millions durant la même période.

Des départs qui pourraient ravir Magic, libéré d’un poids financier décisif et nécessaire en cette époque propice à la création de superteams. D’un côté, le transfert de Clarkson pourrait suffire à signer à la fois George et DMC, mais pas suffisamment pour obtenir LeBron et l’un de ses compères All-Star. L’une des solutions pourrait donc résider dans l’utilisation de la stretch provision en coupant le vétéran Deng, permettant ainsi aux Lakers d’étaler l’impact du contrat du joueur sur plusieurs années. L’idéal serait un transfert des deux, laissant une possibilité supplémentaire pour prolonger un Lopez ou un KCP. Dans tous les cas, l’ancienne maison de Kobe semble être en pole position pour le mercato de l’été prochain. Quand beaucoup de franchises seront limitées financièrement, les anticipations des Lakers pourraient bien être déterminantes next year.

Cap sur 2018 pour les Lakers. Si la stratégie s’avère payante, la franchise violette et or pourrait avoir accompli l’un des plus beaux coups de la décennie. Si ça c’est pas un embryon de solution après des années à tâtonner les profondeurs, alors MJ n’est pas the GOAT. See you next July les Lakers et la bise à papa Ball.


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top