Pelicans

Axel Toupane coupé par les Pelicans : ailier français cherche petit boulot en NBA, faîtes tourner svp

Axel Toupane

Retour en Europe ? Two way contract en NBA ? Axel Toupane est officiellement sur le marché du travail depuis hier.

source image : youtube

On l’avait compris lundi lorsque les Pels avaient signé Darius Miller dans les ailes et l’info a donc été confirmé hier soir, Axel Toupane ne fait plus partie du roster des Pelicans de New Orleans. Shit, va falloir trouver un nouveau port d’attache, et ça risque une fois de plus de ne pas être facile…

La carrière d’Axel Toupane en NBA n’est pas un long fleuve tranquille, loin s’en faut. Pas de Momo Groseille ni de Marielle Le Quesnoy ici, uniquement des GM difficiles à convaincre et des petits contrats de quelques semaines, ne garantissant jamais rien de plus qu’une place dans le vestiaire mais pas forcément sur le terrain, ni même sur le banc d’ailleurs. Après avoir disputé 21 matchs avec les Nuggets en 2015/16 (3,6 points et 1,5 rebonds), l’ancien espoir de la SIG avait saigné la D-League à plusieurs reprises avec les Raptors 905 (15,4 points en deux saisons). Il s’était ensuite vu offrir une chance de briller avec les Bucks puis les Pels mais jamais il n’avait réussi à se faire une vraie place dans le roster. Quatre petits matchs chez les grands la saison passée et voilà donc que le fils du bien nommé Jean-Aimé se retrouve free agent, à un moment de l’été où une bonne partie des franchises NBA commence à avoir bouclé son marché.

L’apparition des two way contracts peut cependant s’avérer être une belle opportunité pour Axel, même si ce dernier préférerait sans doute faire le quinzième quelque part mais d’une manière officielle, en évitant si possible de nouveaux allers-retours avec une D-League devenue depuis G-League. Poste 3 athlétique et défensif, le Frenchie peut encore rendre de beaux services et la tenue des training camp sera peut-être l’occasion pour lui de taper dans l’œil d’un staff NBA. Il n’y a donc plus qu’un seul Français en NBA en la personne d’Alexis Ajinca, dont l’avenir s’écrit également en pointillé en Louisiane. A noter que Quinn Cook a également été coupé par les Pels hier, probablement car la franchise d’Anthony Davis… n’assumait pas son surnom de reine des cuisinières.

Retour en Europe ? Nouvelle chance outre-Atlantique ? On souhaite le meilleur à Axel mais une chose est sûre, la carrière du jeune homme mérite un peu de calme après deux saisons à courir les petits boulots.


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top