News NBA

Kendrick Perkins bosse à fond pour revenir en NBA : elle est là la meilleure nouvelle de la journée

kendrick perkins

Kendrick travaille dur pour atteindre ses objectifs. Ici le lay-up.

source image : youtube

On l’avait perdu de vue depuis la fin de la régulière en 2016, au terme d’une saison compliquée avec les Pels. Mais réjouissez-vous, le technicien préféré de votre technicien préféré pourrait faire son retour en octobre, si toutefois une franchise NBA se laisse séduire par sa taille de guêpe. Bonne chance comme dirait l’autre.

Kendrick Perkins a eu plusieurs vies en NBA. Celle durant laquelle il était une grosse brutasse titulaire dans une franchise championne NBA grâce à un apport très honnête et un rôle d’intimidateur poseur d’écran qui lui allait à ravir. Puis celle où il est devenu un role player solide confiné aux basses tâches et enfin la dernière, consécutive à une grave blessure au ligament en 2010, celle où il rentrait uniquement pour taper des gens et faire admirer sa magnifique double nuque. On en est donc là aujourd’hui, après une saison blanche à s’être retapé physiquement… Kendrick Perkins a des envies de parquet et on le comprend. Il s’est d’ailleurs exprimé hier sur ses envies de come-back, et c’est le Boston Globe qui nous relate tout ça :

Cela fait plusieurs mois qu’il essaie de trouver une franchise, nous ne sommes donc pas sûr qu’il arrivera vraiment à trouver un pied à terre. Kendrick Perkins a bossé très dur sur sa condition physique mais il a aujourd’hui 32 ans et recherche pour le moment uniquement une invitation pour un training camp. S’il doit faire le quinzième homme, il acceptera avec plaisir d’être ce joueur de vestiaire même s’il ne pèse pas sur le jeu.

A 32 ans, l’ancien pivot des Celtics, du Thunder, des Cavs et des Pels est donc sur le marché, avec ses grosses fesses, ses coups de vice et son air grognon. Si on imagine mal “le Central Perk” peser réellement dans un roster NBA aujourd’hui, son profil pourrait néanmoins tout à fait coller pour une franchise qui manque de joueurs d’expérience pour encadrer les jeunes. Comment blesser un joueur sans se faire prendre, comment faire pour exister en NBA avec un tir aussi affreux, comment survivre dans cette jungle avec une détente négative, tout autant de questions auxquelles Kendrick est capable de répondre. Alors, des candidats ?

On attend donc avec une impatience non-dissimulée le retour de l’un de nos chouchous dans la Grande Ligue. De nombreuses franchises n’ont pas tout à fait bouclé leur recrutement et l’addition d’un vétéran comme Perk’ pourrait s’avérer être une grande idée pour faire de jeunes ados des hommes. Ne vous bousculez pas surtout.


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top