Defensive Rankings

NBA Awards – Défenseur de l’Année : bataille entre Kawhi, Draymond et Gobert, mais pour qui voter ?

Avec des NBA Awards qui auront lieu ce soir et des fans qui se préparent gentiment, il est l’heure de regarder les trois candidats pour le titre de Défenseur de l’Année : qui va l’emporter, entre Kawhi Leonard, Draymond Green et Rudy Gobert ?

Avons-nous ici le trophée le plus difficile à décerner cette saison ? C’est ce qu’on entend chez l’Oncle Sam, de nombreux journalistes ayant du mal à choisir entre le pivot du Jazz, l’araignée des Spurs et le pitbull des Warriors. Le titre de Défenseur de l’Année ne se pointe pas chez vous par erreur, il est arraché telle une interception ou tel un gros contre pour la gagne. Kawhi, Draymond et Gobert ont été impériaux cette saison pour leur équipe, apportant leadership et régularité dans leur moitié de terrain. Cependant, il n’en restera qu’un : lequel choisir ?

# Kawhi Leonard

  • Statistiques : 1,8 interception et 0,7 contre
  • Points forts : domination à son poste, réputation, All-Star
  • Points faibles : double tenant du titre, lassitude des votants

C’est lui qui possède les deux dernières couronnes, c’est donc lui qui va devoir laisser son trône si un autre joueur est choisi à sa place. Encore une fois, il est tellement difficile de ne pas s’incliner devant la domination de Kawhi en défense, sa présence dans la discussion est une énième preuve de son talent dans sa propre moitié de terrain. Alors qu’il a augmenté sa production offensive, Leonard a maintenu sa discipline défensive et a encore terrifié de nombreux attaquants cette saison. Tellement imposant que des équipes font exprès d’attaquer à l’opposé, pour ne pas l’avoir dans les pattes. Maintenant, on connaît les votants et leur lassitude : un triplé est-il vraiment envisageable ?

# Rudy Gobert

  • Statistiques : 2,6 contres et 0,6 interception
  • Points forts : intimidation, progression, meilleur contreur de la NBA
  • Points faibles : exposition médiatique, bilan d’équipe

Il a tout sur son dossier, tout sauf deux éléments qui iront en faveur des deux autres candidats. Premièrement, l’exposition médiatique pour une franchise comme celle du Jazz. Deuxièmement, le bilan d’équipe qui est beau à Utah cette saison, mais pas autant que celui des Spurs ou des Warriors. Pour le reste ? C’est carton plein chez Gobert. Meilleur contreur, meilleur intimidateur, meilleur pivot défensif tout court, ultra-important à Utah, statistiques avancées en sa faveur et patron d’une des meilleures défenses de toute la Ligue, difficile de demander plus à notre tricolore dans sa raquette.

# Draymond Green

  • Statistiques : 2 interceptions et 1,4 contre
  • Points forts : polyvalence, statistiques, devenu spécialiste
  • Points faibles : euh…

C’est le favori à l’heure actuelle, mais d’un orteil dans les couilles. Draymond est arrivé deuxième ces deux dernières années mais ne laissera pas ce type de seum se produire une troisième fois, il a donc tenu à régler cela personnellement en réalisant une campagne fabuleuse en défense. Relâchant un peu de ses responsabilités offensives pour s’occuper intégralement de la protection de sa raquette, Green a enchaîné les soirées hallucinantes en défendant sur les cinq postes, en apportant du chiffre, un triple-double historique et le tout dans la meilleure franchise de la Ligue. Dieu sait si on aimerait voir Gobert l’emporter, mais tellement dur de ne pas saluer le taf de Dray cette année.

Voilà nos 3 candidats pour le titre de Défenseur de l’Année. Deux intérieurs et un ailier, deux All-Stars et un Français : faites votre choix entre Kawhi Leonard, Draymond Green et Rudy Gobert !


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top