MIP Rankings

NBA Awards – Meilleure Progression de l’Année : Giannis ultra-favori devant Gobert et Jokic ?

Avec des NBA Awards qui auront lieu ce soir et des fans qui se préparent gentiment, il est l’heure de regarder les trois candidats pour le titre de Meilleure Progression de l’Année : qui va l’emporter, entre Giannis Antetokounmpo, Rudy Gobert et Nikola Jokic ?

Toujours difficile de savoir quel destin sera offert au vainqueur du MIP, mais il est tout de même important de féliciter ceux qui ont cartonné cette saison et pourraient devenir des légendes de demain. Dans la course de 2017, trois hommes ont mis leur franchise sur leurs larges épaules et ont été au coeur des discussions. Jokic, Gobert et Giannis, un All-Star mais trois dans la discussion et un avenir qui semble radieux pour le trio : qui mérite le plus de l’emporter entre ces trois phénomènes ? On regarde ça ci-dessous.

# Nikola Jokic

  • Statistiques : 16,7 points, 9,8 rebonds, 4,9 passes et 0,8 contres
  • Points forts : surprise, hausse statistique, leader de son équipe
  • Points faibles : bilan d’équipe, encore bien vert

Le Joker est probablement celui qu’on attendait “le moins” à un tel niveau aussi rapidement, en comparaison avec les deux autres candidats au trophée de MIP. Sensationnel chez les Nuggets cette saison, le pivot a augmenté toutes ses statistiques mais a surtout pris à deux mains le titre de joueur le plus important de sa franchise, sans broncher. Des matchs à 40 points, des triple-doubles, une régularité exemplaire et une attitude sérieuse, Jokic est devenu le visage de Denver pour les années à venir et il sera peut-être All-Star par la suite. Mais pour le moment… vue la concurrence cette année et les deux zozos en-dessous, ça sera tendu de l’emporter.

# Giannis Antetokounmpo

  • Statistiques : 22,9 points, 8,8 rebonds, 5,4 passes et 1,9 contre
  • Points forts : All-Star, statistiques, spectacle, franchise player
  • Points faibles : euh…

Que dire ? Que faire, déjà, pour l’arrêter. Et que dire, ensuite, pour critiquer son dossier. Giannis a été tellement spectaculaire et productif cette saison qu’il a défié les lois statistiques avec une aisance hallucinante. Membre du Top 20 de la NBA dans cinq catégories statistiques (!), franchise player incontesté aux Bucks, All-Star pour la première fois de sa carrière et… titulaire s’il-vous-plaît, le Freak est passé du statut de joueur excitant à figure reconnue dans le monde entier. On a beau chercher les défauts dans son dossier, on a beau apprécier le travail de Jokic et Gobert, mais c’est trop dur d’aller chercher Antetokounmpo, lui qui a mis fin à toute discussion en fin de saison.

# Rudy Gobert

  • Statistiques : 14 points, 12,8 rebonds, 1,2 passe et 2,6 contres
  • Points forts : importance dans son équipe, domination, progression offensive
  • Points faibles : trophée souvent donné aux gros attaquants

Qui est le meilleur pivot défensif au monde ? La question pouvait provoquer quelques débats il y a encore un an, mais il n’y a désormais plus de discussion possible. L’importance de Gobert chez le Jazz est énorme, il l’a confirmée cette année en réalisant des progrès des deux côtés du terrain, surtout en attaque où sa moyenne a atteint un niveau dangereux pour les adversaires de Salt Lake City. Après avoir signé une prolongation de contrat en octobre dernier, certains pensaient que Rudy allait se poser et profiter de ses efforts passés : hell no, Gobert a augmenté sa charge de travail et a failli (aurait dû) être nommé All-Star pour la première fois de sa carrière. Loin de Giannis pour l’emporter, mais quelle saison…

Voilà nos 3 candidats pour le titre de Meilleure Progression de l’Année. Trois Européens,  : faites votre choix entre Giannis Antetokounmpo, Rudy Gobert et Nikola Jokic !


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top